[vidéo] Le montage des mailles: la méthode ultra-simple

Pour monter les mailles, il existe plusieurs méthodes plus ou moins compliquées.

Personnellement, après les avoir toutes essayées, j’ai choisi la plus facile, qui consiste à obtenir une succession de boucles simples sur son aiguille.

Cette technique est ultra-basique, parfaite pour ne pas rebuter les débutants en tricotage. Si cette méthode elle-même est enfantine, en revanche tricoter le premier rang est un peu plus laborieux qu’avec une méthode classique.

Mais c’est surtout à mon avis celle qui donne le résultat le plus esthétique. L’ouvrage démarre directement sur le point ou le motif, sans la présence d’une « barre » de noeuds juste avant le premier rang.

Les boucles sont réalisées sur l’index gauche, puis chargées sur l’aiguille maintenue sous l’aisselle droite.

La démo en vidéo: Lire la suite

,

Tricoter un bonnet en fausses côtes anglaises

tricoter un bonnet

♦ laine Phildar Partner 3,5 : 1 pelote
 aiguilles2,5 et 3
♦ point : fausses côtes anglaises à ma façon (il existe des tas de fausses côtes anglaises)

Ce bonnet se tricote rapidement (moins d’une semaine à raison d’une heure ou deux par jour).

Il est très doux, ce qui est une qualité indispensable pour un bonnet. Si vous choisissez une laine différente, il vous faut veiller à privilégier la douceur. Certaines laines sont trompeuses: lorsqu’on palpe la pelote, on a l’impression que la laine est douce, alors qu’une fois tricotée le bonnet grattera le cuir chevelu. Rédhibitoire.

La laine est assez fine, pour un rendu artisanal mais sans plus.

Le point de fausses côtes anglaises est élastique, le bonnet tient bien à la tête sans serrer. Lire la suite