Un gilet sans manches tout doux

tricoter facile Gilet PhilDouce
Porter ce gilet, c’est un délice: on a l’impression d’être soi-même un doudou.

A tricoter, c’est agréable aussi, mais attention à ne pas perdre de mailles! Les mailles ne se voient plus dans un ouvrage en Phil Douce, ce qui est plutôt esthétique au final. Mais les mailles filées ne sont pas évidentes à rattraper.

Alors concentrons-nous et allons-y! Lire la suite

,

Tricoter une écharpe en fausses côtes anglaises

Voici un tuto pour apprendre à tricoter une écharpe classique, qui convient à tout le monde.
tricoter une echarpe

Cet hiver, j’en ai tricoté des tas, chacun ayant choisi sa couleur préférée chez Phildar. Cette écharpe peut s’associer au bonnet assorti.

Pour la qualité, j’ai choisi une valeur sûre, la Partner 3,5 ou la Partner 6.

Le point de fausses côtes anglaises permet d’obtenir un ouvrage bien épais, souple et élastique, et surtout réversible. Il nécessite un nombre de mailles multiple de 4, +3. Lire la suite

,

Un bonnet facile en coton

tricoter un bonnet en cotonCe bonnet a été réalisé sur commande suite à la demande d’un adepte inconditionnel du bonnet, prêt à en porter hiver comme été.

Pourquoi pas?

C’est donc un bonnet d’été pour homme, d’où le choix de la matière. Evidemment, il peut être tricoté en laine pour l’hiver.

J’ai d’abord commencé en fausses côtes anglaises, mon point favori pour les bonnets de laine. Mais le coton ne s’y prêtait pas très bien, car le rendu manquait d’élasticité. Donc j’ai tout détricoté.

Voici les explications, finalement: Lire la suite

[vidéo] Le montage des mailles: la méthode ultra-simple

Pour monter les mailles, il existe plusieurs méthodes plus ou moins compliquées.

Personnellement, après les avoir toutes essayées, j’ai choisi la plus facile, qui consiste à obtenir une succession de boucles simples sur son aiguille.

Cette technique est ultra-basique, parfaite pour ne pas rebuter les débutants en tricotage. Si cette méthode elle-même est enfantine, en revanche tricoter le premier rang est un peu plus laborieux qu’avec une méthode classique.

Mais c’est surtout à mon avis celle qui donne le résultat le plus esthétique. L’ouvrage démarre directement sur le point ou le motif, sans la présence d’une « barre » de noeuds juste avant le premier rang.

Les boucles sont réalisées sur l’index gauche, puis chargées sur l’aiguille maintenue sous l’aisselle droite.

La démo en vidéo: Lire la suite