Mitaines torsades

Voici un modèle de mitaines à l’apparence bien compliqué à tricoter, mais en réalité relativement simple.

Pour rendre les explications encore plus simples, je les ai illustrées par une vidéo de 42 minutes qui détaille les différentes étapes pas à pas.

42 minutes ! Pas de panique, je sais très bien que regarder de bout en bout une vidéo si longue n’est pas évident.

La première difficulté est de résister à l’ennui, ou pire, au sommeil. Mais bon, si vous êtes vraiment motivé pour tricoter le modèle, vous y parviendrez.

La seconde difficulté, quand vous vous engagerez dans le projet, sera de trouver précisément dans la vidéo l’étape qui vous intéresse. C’est pourquoi le tuto texte va coller exactement à la vidéo, en indiquant où vous placer dans le défilement chronologique.

C’est parti!

Le matériel

Le fil: « Lambswool » de Phildar : 1 pelote de 50g suffit, soit 134 mètres

Les aiguilles: 

+ Une aiguille auxiliaire à torsade

+ Une aiguille à laine

 

La réalisation

1 Le montage des mailles et les premiers rangs

[0:00]

J’ai utilisé la méthode « ultra-simple », que j’aime beaucoup pour la bordure discrète qui en résulte, mais un peu casse-pied pour le tricotage du premier rang.

Il me faudra 48 mailles (si vous souhaitez modifier le nombre de mailles, gardez un multiple de 4).

Vous pouvez monter directement les 48 mailles, mais vous risquez de vous retrouver avec des trous sur le premier rang si les boucles se serrent trop, ou de manière non régulière.

Une solution est d’utiliser une aiguille plus fine pour le montage, ou bien de faire comme moi dans la vidéo [1:50 à 3:00]: je ne monte que 44 mailles, je ferme le cercle (sans twister!), et je prévois d’ajouter 4 mailles supplémentaires réparties sur le premier rang.

rangs 1et 2: p, (k2, p2) x 11, k2, p     (= des côtes 2/2 en commençant par une maille envers)

 

2 Le poignet: les torsades 1/1 vers la droite

[3:00]

Sur chaque côte sur l’endroit, c’est-à-dire les 2 mailles qui se présentent en jersey endroit, on va croiser ces 2 mailles tous les 4 rangs, en commençant dès le 3ème rang.

Il s’agit de torsades droites: la maille qui se trouve dessus est inclinée de la gauche vers la droite.

Pour cela il est possible d’utiliser une aiguille auxiliaire à torsade, mais ce n’est pas obligatoire. En tortillant un eu ses aiguilles et avec un peu d’entraînement, on peut arriver à tricoter la seconde maille à l’endroit, puis la première, et faire glisser les 2 mailles de l’aiguille gauche ensuite. [3:50]

Pour la seconde mitaine, vous pouvez tricoter les torsades dans le même sens, ou dans l’autre (torsades gauches) pour faire symétrique, en allant chercher la seconde maille par dessous (c’est un peu plus compliqué), ou avec l’aide d’une aiguille à torsade (je n’ai pas fait de démo dans la vidéo sur les torsades gauches, dites-moi dans les commentaires si ça vous ferait plaisir).

 

3 Le gousset du pouce

[5:10]

Au niveau de la bande de 2 mailles envers du début du tour, on va réaliser le gousset du pouce.

Tous les 4 rangs, on va effectuer une augmentation intermédiaire de part et d’autre de cette bande de 2 mailles. Par souci de commodité, on va s’arranger pour que cela coïncide avec le début d’un rang de torsades.

Le gousset débute à hauteur des 10èmes torsades, soit à 10 cm du départ (vous pouvez décider de le débuter avant ou après si vous souhaitez un poignet plus ou moins long).

On réalise ces augmentations 6 fois, ce qui donne 14 mailles envers successives correspondant au gousset (2×6, +les 2 de départ).

 

4 Mise en attente des mailles du gousset et réalisation de la main

[6:50]

2 rangs plus haut que la 15ème torsade, on arrête de tricoter pour mettre en attente les 14 mailles du gousset sur un fil, puis on enchaine en tricotant les mailles suivantes dans la continuité. 46 mailles se retrouvent sur l’aiguille circulaire.

Pour retrouver les 48 mailles d’origine, et reprendre les côtes 2/2 comme il faut, je vais devoir ajouter 2 mailles: au rang suivant [8:30], je vais tordre le brin au-dessus du gousset pour former 2 boucles, que je tricote chacune à l’envers.

 

5 Rabattage des mailles sur côtes 2/2

[11:00]

Sur le rang qui suit les 21èmes torsades (plus ou moins selon la longueur désirée), il va falloir rabattre.

Pour avoir une finition impeccable, j’ai choisi d’utiliser la méthode de rabattage des mailles sur côtes 1/1 vue précédemment.

Oui mais voilà, ici on n’a pas de côtes 1/1, mais des côtes 2/2!

C’est donc simple, il va falloir utiliser une petite astuce: intervertir judicieusement certaines mailles endroit avec leurs voisines envers, ce qui va transformer les côtes 2/2 en côtes 1/1.

On effectue donc cette petite manoeuvre en faisant glisser les mailles de l’aiguille gauche sur l’aiguille droite. A chaque fois que vous abordez la seconde maille envers, vous la glissez sur une aiguille à torsade derrière le travail, vous récupérez sur l’aiguille droite la maille endroit qui suit, et vous replacez la maille envers en attente juste après. En vidéo, c’est plutôt clair à comprendre (je vous montre le déroulement de la totalité de ce tour préparatoire au rabattage).

Attention: glissez les mailles en prenant bien soin de ne pas les tordre, sinon le résultat final ne sera pas celui attendu.

[15:00] Ce rang préparatoire terminé, coupez le fil en gardant environ l’équivalent de 5 longueurs de tricot à rabattre, et enfilez-le sur une aiguille à coudre.

[15:40 à 24:00] A ce stade, il ne reste plus qu’à appliquer la technique de rabattage de côtes 1/1, sans serrer.

Il ne reste plus qu’à camoufler le fil et à le couper.

 

6 Le pouce

[25:10]

Récupérez les mailles en attentes sur 3 aiguilles double-pointe (6 mailles sur chacune des 2 premières aiguilles, 2 sur la 3ème) [25:10 à 27:20]

[27:40] Avec la 3ème aiguille, relevez 2 mailles au niveau où vous avez ajouté 2 mailles pour tricoter la main, puis prenez la 4ème aiguille continuez à tricoter le pouce en rond, en jersey envers, avec les aiguilles double-pointe, qui soit dit en passant ne sont pas mes outils préférés (je me suis exceptionnellement retenue de râler trop fort en tournant la vidéo).

2 cm plus haut (c’est vous qui voyez selon la longueur de votre pouce), vous pouvez tricoter un rang de côtes 1/1 pour pouvoir utiliser ensuite la même méthode de rabattage. Sinon, rabattez les mailles comme vous le souhaitez, ici ce n’est pas très important. Il faut juste veiller à ne pas serrer (cette méthode de rabattage élastique est pas mal aussi).

[39:30]Retournez le pouce et fermez les petits trous à la base du pouce.

 

Et c’est fini! Il ne reste plus… qu’à tricoter la seconde.

 

A très bientôt!

46 réponses
  1. christiane
    christiane dit :

    Bonsoir

    est ce que je peux avoir le tuto par mail ? j’ai des problèmes d’imprimante actuellement et je serai au moins sûre de l’avoir dans mes mails….merci d’avance et pour le tuto et pour ce beau modèle !!
    bon courage pour toutes ces mitaines à faire d’ici Noël ….moi aussi c’est pour juste avant Noël mais 1 seule paire !!

    Christiane

    Répondre
    • Véro
      Véro dit :

      Il est possible de faire un copier-coller du texte dans un document Word.
      C’est vrai que les explications sur une page web, ce n’est pas forcément pratique à suivre.
      Dès que les fêtes seront passées, j’essaierai de mettre tous les tutos en PDF.
      Bon, je me remets à mes mitaines (je n’en suis qu’à la seconde paire, … plus que 8!).
      Bon courage à vous aussi!

      Répondre
  2. francoise
    francoise dit :

    trés mitaines.Je voudrais essayer;mais cela me semble compliquer .Je garde votre vidéo;je demanderaibà une amie experte de me montrer votre méthode qui me plait

    Répondre
    • Véro
      Véro dit :

      Je ne pense pas que ce soit si compliqué. Et si c’est le cas, des simplifications sont toujours possibles:
      le montage et le rabattage des mailles peuvent être réalisés avec la méthode qui vous est la plus familière, et vous pouvez utiliser une aiguille à torsades pour les torsades.
      Pour la première fois, vous pouvez aussi ne pas faire les torsades, uniquement des côtes.
      La seule difficulté qui reste incontournable, c’est le pouce.

      Répondre
  3. Catherine
    Catherine dit :

    Vos mitaines sont magnifiques.
    Merci beaucoup pour la vidéo et les explications. Je trouve que d’avoir pris la peine de nous indiquer où situer les explications sur la vidéo est vraiment une très bonne et une très gentille idée.
    Cordialement

    Répondre
  4. Carine
    Carine dit :

    Merci beaucoup! Modèle très fin et qui a l’air tout doux. Je le réserve pour les vacances de Noël.
    Et je rejoins tout à fait l’avis de Catherine au sujet de la vidéo.
    Bon tricot et passez de très belles fêtes de fin d’année!

    Répondre
  5. Nicoline
    Nicoline dit :

    merci pour votre tuto ,tout est bien expliqué ;quelle bonne idée de mettre le temps qui correspond aux étapes,on peut y aller directement.Je commence les mitaines demain ,mes filles ont déjà passé mis une option dessus,je vais en faire 3 paires, moi aussi je les aime beaucoup.
    très bonnes fêtes

    Répondre
  6. Suzanne
    Suzanne dit :

    J’apprécie toujours vos créations et bien sûr les vidéos, tout à l’air si simple ! Un petit conseil de votre part, vous avez l’air de manier très facilement ces petites aiguilles circulaires. Avant de me lancer dans cet achat, pouvez-vous me dire si c’est vraiment + agréable de tricoter avec ou bien vaut-il mieux que je continue en magic-loop ? (J’ai lu sur internet des avis négatifs !). Je vous souhaite une très bonne soirée.

    Répondre
    • Véro
      Véro dit :

      J’étais sceptique moi aussi au début, les avis n’étaient pas forcément bons mais la curiosité l’a emporté: lors d’une commande de laine, j’ai ajouté un exemplaire à ma liste. Dès que j’ai essayé ces petites aiguilles, elles m’ont conquise. Depuis, j’ai complété ma collection avec d’autres diamètres.
      Ce que j’ai surtout apprécié, c’est de pouvoir tricoter sans être obligée de m’interrompre toutes les 10 mailles pour faire glisser le câble du magic loop. De plus, le tricot est plus régulier. Et puis je les trouve très mignonnes, mais ça ce n’est pas un argument valable…
      Je les tiens avec les dernières phalanges des pouces et index, c’est vraiment particulier mais le geste m’est venu assez naturellement.
      Le montage des mailles est un peu délicat, mais il est toujours possible de commencer avec le magic loop puis de poursuivre avec ces petites aiguilles.
      Mais vous pouvez aussi garder le magic loop!

      Répondre
  7. Nicoline
    Nicoline dit :

    bonjour
    je suis en train de tricoter les mitaines avec la méthode du magic loop qui se fait très bien ,vos explications et votre vidéo sont claires ,un pure plaisir. je vais quand même acheter vos aiguilles courtes ça m’a l’air beaucoup plus simple.Dans la foulée(la fille légèrement exigeante,mais vous expliquez très bien) un petit tuto avec vidéo de mitaines avec début de doigts 😀 lol …….j’ai parcouru internet ce n’est pas toujours très claire. (un petit tuto mais vraiment tout petit). Encore merci de prendre le temps de partager votre savoir
    très belle soirée

    Répondre
    • Véro
      Véro dit :

      J’y ai pensé (entre autres…)
      J’aime beaucoup les mitaines avec doigts, mais c’est beaucoup plus long à tricoter. Pour les doigts, les aiguilles doubles pointes sont incontournables, et j’ai un peu peur que la vidéo soit un peu confuse.
      Mais j’ai pris note!

      Répondre
  8. Nicoline
    Nicoline dit :

    mais non , mais non la vidéo ne sera pas confuse du tout.Je suis sûre que vous ferez ça très bien.Je vous encourage à fond .
    très bonne journée 😀 😀 😀

    Répondre
  9. Nicoline
    Nicoline dit :

    bonjour ,j’ai fini les mitaines ,j’ai adoré les faire elles ont eu beaucoup de succès et commande en perspective .Je vais en faire des différentes mais en suivant votre principe de base .J’ai même appris à tricoter avec 4 aiguilles et les finitions sont impeccables .encore merci
    J’ai reçu les aiguilles à tricoter de 23 cm yapluka ……
    très belle journée 😀 😀

    Répondre
  10. Nicoline
    Nicoline dit :

    bonjour ,j’ai reçu vos aiguilles,j’ai recommencé 4 fois le montage,failli craquer mais je me suis dit qu’une paire d’aiguilles ne m’aurait pas .Je viens de finir le 1er rg ,me suis aperçue que je n’avais pas créé une maille dans le bon sens mais tant pis .Je pense que je ferais le montage avec la méthode magic loop et continuerais avec les petites .C’est la façon de les tenir qui m’a « perturbée » un peu .Dans vos mains ça à l’air si simple 😀 .Bon je continue et au prochain épisode
    de très bonnes fêtes de fin d’année

    Répondre
  11. Nicoline
    Nicoline dit :

    épisode 2 j’ai craqué ,j’ai repris la méthode du magic loop ,j’ai les aiguilles bien en mains .tant pis ,l’essentiel est que je puisse faire ces mitaines que j’adore et qui plaisent à mon amie donc 4ème paires sur l’aiguille
    belle soirée

    Répondre
    • Véro
      Véro dit :

      C’est vrai qu’elles sont assez coriaces pour le montage des mailles, ces petites aiguilles. Ensuite, après une phase de domestication, elles permettent d’aller très vite.
      En tout cas, bravo pour ces 4 paires les unes derrière les autres!

      Répondre
      • Nicoline
        Nicoline dit :

        je pense que je ne vais pas rester sur un échec,mais les fêtes se rapprochaient je croyais ne pas y arriver .Entre les snoods,les mitaines ,les bonnets que toute la famille adore,la liste des « ho tata que c’est beau avec des yeux de cocker  » s’allonge ,je suis contente au moins ils ne resteront pas dans le placard.
        je tricote le snood bicolore avec le i-cord mais je bute sur les rayures et on ne voit pas trop cette partie sur vidéo,j’étudierais ce passage quand je serais au calme.
        de tous ces tricots j’ai quand même réussi à m’en garder un.
        amicalement
        Nicoline

        Répondre
  12. Ena Portugaels
    Ena Portugaels dit :

    Bonjour, je voudrais me mettre au tricot. Je souhaiterais me faire une longue jupe droite en laine pour affronter les frimât de l’hiver. Pensez vous que je puisse la réaliser avec des aiguilles circulaires comme le snood? et si ce n’est pas abusé combien de mailles faut il monter pour une taille 40?
    D’avance merci pour votre réponse.
    Bien cordialement
    Ena

    Répondre
    • Véro
      Véro dit :

      Le tricot circulaire est parfait pour une jupe. Le nombre de mailles ne dépend pas que de la taille, mais aussi de la laine et du point utilisé.
      Pour le déterminer, il faut procéder par étapes:
      1) tricoter un échantillon avec le point choisi pour la jupe
      2) compter sur l’échantillon combien vous avez de mailles pour une largeur de 10 cm
      3) mesurer votre tour de hanches ou cuisses à l’endroit le plus large.
      4) en déduire le nombre de mailles nécessaires pour obtenir cette mesure
      Diminuez plus ou moins ce nombre si vous souhaitez que la jupe soit plus ou moins moulante.
      Bon tricot!

      Répondre
  13. gpassion
    gpassion dit :

    J’ai « flashé » sur le modèle mais de là à avoir toute la démonstration en vidéo, je ne m’y attendais pas. Encore merci, je suis à la moitié du 1er gant je vous les montre dès que j’ai fini (je ne fais les torsades que devant pour la 1ère fois, je compliquerai après….). Beau partage. Bises

    Répondre
    • Véro
      Véro dit :

      J’ai hâte de voir vos photos! Pour les envoyer, le plus simple est de répondre à l’un des mails de la newsletter.
      En attendant de pouvoir les porter, j’espère que vous aurez beaucoup de plaisir à les tricoter!

      Répondre
  14. pierrette moinard
    pierrette moinard dit :

    j’aimerais savoir si se patron de mitaine est bon pour homme si je fermait le bout pouce et doigt sinon pouvez vous m’envoyer un patron pour homme avec aiguille circulaire merci je suis débutante a la tete dure ahah mrrci

    Répondre
    • Véro
      Véro dit :

      Mon fils de 25 ans m’a réclamé des mitaines, je lui ai tricoté exactement les mêmes mais avec des côtes 2/2 plutôt que des torsades, et en gris.
      Il en est ravi!

      Répondre
  15. Vercamer
    Vercamer dit :

    Bonjour, je viens de découvrir votre vidéo sur les mitaines qui sont très belles, par contre j’ai fait un essai avec des aiguilles circulaires normales car je trouve que vos aiguilles sont trop courtes, et aussi votre méthode de montage, ce qui fait que vous êtes obligé de monter 44 mailles et en remonter 4 autres par la suite. Moi j’ai montée 48 mailles méthode elastique en commençant par 2 mailles endroit au lieu de maille a l’envers. Ce qui fait que je n’ai aucun trou dans ma mitaine.
    Il faut aussi comprendre que beaucoups de personnes ne sont pas des pro du tricot et que vos explications ne sont pas top. Il y a beaucoups de cafouillage .

    Répondre
  16. jea84
    jea84 dit :

    bonjour Vero,
    j’ai visionné votre vidéo des mitaines avdc grand interet. je vous en félicite. j’aimerai en faire car elle me plaisent beaucoup. pourriez vous me dire svp oû vous êtes vous procuré vos aiguilles circulaires dont le cordon me semble petit et également vos aiguilles double pointes qui sont encore plus petites…
    encore bravo pour vos explications.
    jea84

    Répondre
  17. marie-paule.van-hoove
    marie-paule.van-hoove dit :

    Bonsoir Véro,
    Depuis plusieurs jours je visionne vos vidéos sur lesquelles je suis tombée par hasard…
    Hum comme le hasard fait bien les choses… Je me régale…
    Je n’ai jamais tricoté avec des aiguilles circulaires si petites (je viens de les commander également à Lil Weasel)… j’espère y arriver… tout est magnifique… Encore merci pour nous transmettre votre savoir.
    Lilou

    Répondre
  18. Grand Véronique
    Grand Véronique dit :

    Bonjour,
    Merci pour se site merveilleux pour moi , jevais enfin me lancer pour mes mitaines, chaussettes etc..je trouve vos explications très claires et les vidéos parfaites pour moi qui préfère les vidéos c’est génial.
    Merci pour ce partage.
    Véronique

    Répondre
  19. Sylvie
    Sylvie dit :

    Bonjour,
    Après avoir suivi votre vidéo comment rabattre les mailles côtes 1/1, et exécuté une belle finition de col, (merci encore) je viens de découvrir la vidéo pour côtes 2/2 (mitaines roses à torsades).
    Petite question : pourquoi ne pas tricoter normalement le tout dernier rang en côte 1/1 (avant le rabattage) au lieu de reprendre le rang (comme dans la vidéo) avec 3 aiguilles, qui me semble un peu compliqué ?
    MERCI

    Répondre
  20. Sylvie
    Sylvie dit :

    Bonjour,
    Encore moi ! Après avoir suivi votre vidéo comment rabattre les mailles côtes 1/1, et exécuté une belle finition de col de pull, (merci encore) je viens de découvrir la vidéo pour côtes 2/2 (mitaines roses à torsades). Sauf que je ne tricote pas de mitaines à torsades mais les finitions des poignets d’un pull côte 2/2, j’avais oublié de le préciser.
    Petite question : peut-on tricoter normalement le tout dernier rang en côte 1/1 après avoir tricoter tout le poignet en côte 2/2 (avant le rabattage) au lieu de reprendre le rang (comme dans la vidéo) avec 3 aiguilles, qui me semble un peu compliqué (peut-être méthode propre aux torsades) ? merci
    MERCI

    Répondre
    • Véro
      Véro dit :

      Bonjour Sylvie
      Le but de ce rabattage est de donner l’impression que les mailles visibles sur l’endroit se prolongent telles quelles sur l’envers. La technique de rabattage « invisible » est faite pour des côtes 1/1, donc juste avant de rabattre on transforme les côtes 2/2 en côtes 1/1 en croisant certaines mailles. On peut gagner une étape en croisant les mailles tout en tricotant le dernier rang si on veut. Par contre, il faut éviter de passer des côtes 2/2 aux côtes 1/1 en tricotant simplement des mailles envers sur des mailles endroit et inversement, car cela casserait la continuité du point et retirerait tout son intérêt à cette technique de rabattage. Autant utiliser une technique différente à appliquer directement sur les côtes 2/2.
      Je ne sais pas si j’ai été très claire…

      Répondre
  21. Sylvie
    Sylvie dit :

    Oui, très claire, merci.
    S’il y a une technique de rabattage pour les côtes 2/2, j’aimerais la connaître et voir une vidéo. Mais ce n’est peut-être pas le propos ici, en proposez-vous une et où la trouver ? merci encore.

    Répondre
  22. Véro
    Véro dit :

    Justement, la méthode invisible » pour les côtes 2/2, c’est celle-là, après les avoir transformées en côtes 1/1. Mais on peut aussi utiliser une méthode plus généraliste, comme la méthode classique, ou le rabattage à l’Islandaise que j’aime beaucoup aussi et qui se trouve quelque part dans ce site.

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.