Snood au point de bléVoici un snood au point de blé comme je les aime:

  • une laine exceptionnelle,
  • un point simple,
  • zéro bordure,
  • zéro couture.

Zéro bordure, zéro couture

Là est l’originalité du modèle. Le snood est tricoté en rond pour former un long tube, puis les 2 extrémités sont cousues ensemble en grafting. On obtient une sorte de donut.

La laine : Ambrosia Slim

Elle provient des Filatures du Valgaudemard, présent au salon Créations et Savoir Faire de novembre dernier et que j’aurai le plaisir de retrouver au salon Aiguille en Fête en fin de semaine prochaine.

Ambrosia Slim est un fil dégradé 100% laine mérinos très original (je vous laisse aller voir la variété de sublimes couleurs proposées en suivant le lien).

Pour ce snood de 23cm de large sur 75-80cm de circonférence (il va s’allonger à l’usage), il faut 2 écheveaux de 100g, à mettre en pelotes avant de commencer à tricoter.

ambrosia slim

Le point : point de blé

Ici il va être tricoté en rond, sur un nombre de mailles impair, et en alternant les 2 écheveaux.

Du coup, sa réalisation est un peu moins simple que tricoté à plat avec une seule pelote à la fois. Mais cette technique permet de bien mêler les couleurs pour éviter les rayures trop nettes qu’on obtient avec ce type de fil dégradé.

De plus, il n’y aura aucun « décrochage » dans le point à chaque changement de tour. Si vous avez essayé le point de riz tricoté en rond, vous avez que sur un nombre de mailles impair, vous n’avez qu’à tricoter une maille endroit, une maille envers du début jusqu’à la fin sans jamais avoir à vous demander où vous en êtes. Avec le point de blé, c’est différent, cela nécessite une petite astuce pour rendre invisible le changement de tour.

La réalisation

On commence par un montage provisoire sur chainette:

Avec un crochet n°5 ou plus et un fil pas beau, faites une chainette de 80 à 85 mailles.

Avec la laine Ambrosia Slim et une aiguille circulaire n°5, relevez 77 mailles sur le dos de la chainette. Cette 1ère pelote sera appelée A, et l’autre sera B.

Rang 0: (k, p)*, k avec fil B

Laissez le fil A en attente.

Sans tourner, ramenez les mailles au début du rang et avec la seconde pelote (pelote B), tricotez (1 maille endroit, 1 maille envers)* jusqu’au bout du rang. La dernière maille est tricotée à l’endroit.

Tour 1: (p, k)*, p avec fil A

C’est le moment de fermer le cercle pour se mettre à tricoter en rond: laissez le fil B en attente, reprenez le fil A et tricotez  tricotez à l’envers les mailles qui se présentent à l’endroit et à l’endroit les mailles qui se présentent à l’envers, ce qui donne (1 maille envers, 1 maille endroit)*, et vous terminez avec 1 maille envers.

Tour 2:( p, k)*, p avec fil B

Reprenez le fil B, et tricotez les mailles comme elles se présentent, ce qui donne (1 maille envers, 1 maille endroit)*, et vous terminez avec 1 maille envers.

Tour 3: (k, p)*, k avec fil A

Avec le fil A, tricotez (1 maille endroit, 1 maille envers)*, et terminez avec 1 maille endroit.

Tour 4: (k, p)*, k, avec fil B

Avec le fil B, tricotez les mailles comme elles se présentent (1 maille endroit, 1 maille envers)*, et terminez avec 1 maille endroit.

Voici comment se présente le départ du snood:

IMG_2244 - copie

En pratique, le fil A et le fil B se ressemblent beaucoup, et vous risquez de ne plus les reconnaitre au bout de quelques tours. Donc voici surtout ce qui est à retenir:

  • vous changez de pelote à chaque tour
  • vous tricotez 2 tours identiques, puis vous inversez les mailles pour les 2 tours suivants, etc
  • lorsqu’on change de point, on utilise le fil A, lorsqu’on tricote les mailles comme elles se présentent c’est avec un fil B.

Cela ne semble pas important pour le moment, mais il faut en tenir compte pour réussir le grafting.

Pour finir: le grafting

C’est la partie la plus délicate. Autant pour le point mousse et le jersey on peut apprendre par coeur comment s’y prendre pour faire un assemblage en grafting, autant pour un point plus complexe le seul moyen d’y parvenir est d’en comprendre parfaitement le principe, et de s’entrainer. Un grafting loupé, c’est bien plus moche qu’une couture visible. Ne vous engagez donc pas là-dedans si vous n’êtes pas parfaitement à l’aise sur le grafting sur point simple.

Le grafting consiste à reconstituer le « chainon manquant » entre les deux extrémités. Le premier rang qui se présente est un fil A. Il faudra donc utiliser un fil B pour le grafting, qui devra reconstituer un rang entre 2 rangs A.

Lorsque vous avez consommé presque toute la laine, à la fin d’un tour impair (c’est à dire un tour où vous avez inversé les mailles) avec le fil A, laissez ce côté en attente sur l’aiguille circulaire et revenez au début.

Défaites la chainette en récupérant les mailles sur une autre aiguille circulaire.

Rapprochez les deux extrémités, enfilez sur une aiguille le fil issu de l’avant-dernier rang tricoté (donc un fil B) et reconstituez un rang entre les 2 rangs de mailles libres.

snood ambrosia

Bon, je sais, c’est plus facile à dire qu’à faire. J’avoue avoir passé plus d’une heure sur ce grafting à la noix, à suer de grosses gouttes…  J’aurais été bien incapable de tourner une vidéo en même temps, mais j’essaierai la prochaine fois, promis.

Donc réservé aux courageux et courageuses, ou aux experts en grafting!

21 réponses
  1. gpassion
    gpassion dit :

    Merci pour ce tuto bien agréable à porter ces jours ci !!! Je sais faire le grafting donc tout est bon pour moi encore merci pour ce partage. Suis à la 2ème paire de mitaines !!! En bleu et je commence à innover !!! mdr
    Bises

    Répondre
  2. Véro
    Véro dit :

    Super! J’avais un peu peur que le grafting décourage tout le monde. Mais c’est une technique qui mérite d’être maîtrisée, quitte à souffrir un peu au début, car elle donne des finitions géniales.
    Bravo pour les mitaines! Le but de mes tutos, c’est qu’ils soient détournés selon l’imagination de chacun pour réaliser toutes sortes de variantes possibles.

    Répondre
  3. Jeannine Debroux
    Jeannine Debroux dit :

    Bonjour Véronique,

    Une fois de plus je vous envoie un énorme merci pour ce joli modèle de snood qui à vue d’oeil dir être super agréable a porter.

    Encore et encore un énorme merci pur tout le temps que vous consacré a ces belle trouvailles.

    Avec toutes mes amitiés,
    Jeannine

    Répondre
  4. ladydebelgique
    ladydebelgique dit :

    Véro ? je voudrais savoir au juste , combien de maille faut il pour un snood pour un homme . car je demande partout mais pas de réponse . je suis en train de faire un snood pour mon fils , j’ai montais 45 maille sur mon aiguille , pour le moment il est petit , je fait un snood damier . qui peut me dire au juste combien en longueur ? car j’en ai fait un pour mon autre fils mais j’ai l impression qu’il est trop grand . merci pour votre réponse Véro , ou les tricoteuses .

    Répondre
  5. mamatricot
    mamatricot dit :

    Merci pour ton tuto il est super
    J’en ai aussi tricoté des snood pour des cadeaux de Noël mais j’ai pas fait de photos
    Trop tard
    Moi j’ai mis des torsades .J’ai bien aimé
    Si je peux t’aider ????????

    Répondre
    • Véro
      Véro dit :

      k = knit = tricoter à l’endroit
      p = purl = tricoter à l’envers
      Les Anglais sont trop forts pour dire les choses simplement, alors j’ai adopté leur jargon…

      Répondre
  6. Muriel
    Muriel dit :

    Bravo vraiment superbe … j aimerais en faire un mais le l aimerais tres pres du cou, je suis debutante et je ne sais pas combien je dois monter de mailles ?

    Répondre
    • Véro
      Véro dit :

      Vu qu’il est tricoté horizontalement, le nombre de mailles à monter reste le même.
      C’est le nombre de rangs qui doit être diminué: il faut arrêter le tricot à 50 cm environ (faites un essai autour de votre cou quand la taille vous parait correcte).

      Répondre
  7. tassadit
    tassadit dit :

    Merci Véronique pour ce tuto ; c’est sûr il me faudra un moment pour arriver à faire le grafting mais comme je suis obstinée j’y arriverai, surtout que tricoter un snood fait partie de mes projets (j’en ai tellement !) et qu’un aussi joli (et facile en plus) modèle ne peut que me pousser à passer à l’acte.
    Un grand bravo et un grand merci

    Répondre
  8. pilar
    pilar dit :

    Merci pour ce tuto le snood est sympa à faire justement j’ai de la laine pour le faire
    pour de la laine tricoter avec des aiguilles 5 ou un crochet 5 ou 6 j’aurais besoin de combien de mailles?
    bises
    Pilar

    Répondre
    • Véro
      Véro dit :

      Pour avoir exactement les mêmes dimensions, le mieux est de tricoter un échantillon. Mais si vous restez sur des aiguilles n°5, je pense qu’il vous faudra à peu près le même nombre de mailles, ou un peu plus (car je tricote lâche), soit entre 79 et 99 mailles. Ce qui est important, c’est d’avoir un nombre impair de mailles.

      Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.