point de sillonHormis les points de base, côtes, torsades, j’avoue être totalement ignorante en matière de nomenclature des points de tricot. En particulier, j’utilise assez fréquemment le point dont je vais vous parler aujourd’hui, et cela sans être capable de le nommer. J’ai donc feuilleté l’une de mes références historiques en matière de points de tricot (« Mon tricot, dictionnaire du tricot« , édition 1964! transmis de mère en fille depuis 3 générations), et là je l’ai reconnu sur une photo en noir et blanc: le point de sillon!

Il est fort possible qu’il soit nommé autrement selon les auteurs plus… contemporains, n’hésitez pas à m’en faire part dans les commentaires!

Le point de sillon, puisqu’il faut l’appeler ainsi, est un point qui se tricote sur un nombre de mailles multiple de 3.

Il ressemble assez au point de fausses côtes anglaises, qui lui se tricote sur un nombre de mailles multiple de 4.

C’est un point réversible, parfaitement identique sur l’endroit et sur l’envers, ce qui est particulièrement apprécié pour les snoods ou écharpes.

Il consiste en une combinaison simple de mailles endroits et de mailles envers, donc très facile dès qu’on a pris le rythme. Pas de jetés, de mailles tricotées ensemble, de mailles doubles, de mailles glissées ou autres complications.

En pratique voilà comment le réaliser en tricotant en rond, avec des aiguilles circulaires, donc:

  • Montez un nombre de mailles multiple de 3 et rapprochez les deux extrémités pour commencer à tricoter en rond (sans twister, bien entendu).
  • Rangs (ou tours) impairs: *k2, p1* (= 2 mailles endroit, 1 maille envers), répéter de * à *.
  • Rangs (ou tours) pairs: *k1, p2* (= 1 maille endroit, 2 mailles envers), répéter de * à *.

Pour vous repérer, il est possible, mais pas indispensable, de placer un marqueur au niveau du changement de tour.

Rien de mieux qu’une petite démonstration en vidéo (au passage, vous ferez la connaissance de Lionel, mon petit assistant à plumes):

 

Et en va-et-vient, ou aller-retour, bref avec des aiguilles droites, on fait comment? me demanderez-vous (j’anticipe les futurs commentaires…)

Réponse:

Sur un nombre de mailles divisible par 3, pour chaque rang: *2 mailles endroit, 1 maille envers*, répéter de * à *. Encore plus facile, non?

Pour réaliser les modèles ci-dessous, cliquez sur les images:

snood point de sillon

Snood au point de sillon

echarpe rayures

Écharpe au point de sillon

28 réponses
  1. Christian
    Christian dit :

    Bonjour,
    J’ai remarqué que le point Sillon tricoté en aiguille circulaire est différent qu’en aiguilles droites, pourquoi?

    Exemple 1 : aig. circulaire « Rangs (ou tours) impairs: *k2, p1* (= 2 mailles endroit, 1 maille envers), répéter de * à *.
    Rangs (ou tours) pairs: *k1, p2* (= 1 maille endroit, 2 mailles envers), répéter de * à *. »

    Exemple 2 : aig. droites « rang 1: *k2, p1*, répéter de * à *
    rang 2 et tous les suivants: *k2, p1*, répéter de * à *, terminer le rang par k2, passer le fil derrière et glisser la dernière maille sur l’aiguille droite comme pour la tricoter à l’endroit, mais sans la tricoter (=maille lisière). »

    Merci pour votre réponse.

    Christian

    Répondre
    • Véro
      Véro dit :

      Quand on tricote avec des aiguilles droites, en aller-retour, on intervient alternativement sur la face avant et sur la face arrière du travail. Ainsi pour obtenir du jersey endroit visible sur la face avant, il faut tricoter des mailles endroit quand on se trouve sur la face avant et des mailles envers quand on se trouve sur la face arrière.
      Alors que lorsqu’on tricote en rond, on n’intervient que sur la face avant: pour obtenir du jersey endroit on ne fait que des mailles endroit.
      Pour les points fantaisies, aux rangs pairs, il faut remplacer les mailles endroit par des mailles envers et vice versa, mais aussi tenir compte du fait qu’on inverse le sens du tricot lorsqu’on tricote en aller-retour alors qu’on progresse toujours dans le même sens lorsqu’on tricote en rond.
      Les points de tricot, dans la grande majorité des cas, sont expliqués pour des aiguilles droites. Quand on veut reproduire ces points pour le tricot en rond, on est donc obligé de s’adapter, et ce n’est pas toujours simple!

      Répondre
  2. schenck
    schenck dit :

    Bonjour, j’aimerais beaucoup utiliser ce point pour faire un snood, pouvez-vous me dire quelle taille de laine vous utilisez et si la méthode est la même sur des aiguilles normales ? Merci d’avance

    Répondre
    • Véro
      Véro dit :

      Avec des aiguilles droites, donc tricoté à plat en tournant le tricot à la fin de chaque rang, c’est encore plus facile qu’en rond: sur un nombre de mailles multiple de 3, il suffit de répéter la séquence (k2, p1)* d’un bout à l’autre de chaque rang, sur l’envers comme sur l’endroit.
      Je trouve ce point très joli pour des écharpes et snoods avec des aiguilles de plus de 5mm, et un poil plus grosses que le numéro recommandé sur la bande papier. Ainsi, pour un fil qui se tricote normalement en 6, on peut utiliser du 7. Cela donne de plus grosses boucles et un tricot bien souple.

      Répondre
  3. Anne
    Anne dit :

    Anne says:
    27 décembre 2014 at 18 h 08 min
    Bonjour, j’ai fait le foulard tube au point de sillon, super beau. Je voudrais faire le bonnet en commençant par le point de sillon et continuer en jersey. Besoin d’aide pour comprendre les diminutions. Merci de votre collaboration. J’adore vos tutos.

    Répondre

    Répondre
  4. Nathalie Arpin
    Nathalie Arpin dit :

    Bonjour!

    Combien de mailles est-ce que vous faîtes au départ et combien de rangs pour aiguilles droites et combien de tours vous faîtes pour ce snood?

    Répondre
    • Véro
      Véro dit :

      Je viens d’ajouter en fin d’article les photos des deux modèles à réaliser avec ce point (écharpe et snood). En cliquant sur les images, vous aurez toutes les explications.

      Répondre
  5. Lefort
    Lefort dit :

    Super vos tutos! Je me lance dans les aiguilles circulaires et j’adore.
    J’ai une petite question: quand on veut faire un pull, comment mesure – t-on notre largueur de poitrine ? On mesure « tout le tour « , puis on fait une convention par rapport aux indications de l échantillon ? C’est idiot je sais mais c’est que tous les patrons que je trouve sont en 2 parties à coudre
    Linette

    Répondre
    • Véro
      Véro dit :

      C’est un vaste sujet, sur lequel je ne peux pas vraiment vous donner de précisions, car je ne suis pas très portée sur les pulls construits de manière classique en plusieurs parties à coudre.

      Pour plusieurs raisons:

      – d’abord, je déteste coudre dans des mailles comme si c’était du tissu, donc coudre les emmanchures en essayant de faire propre et symétrique a toujours été pour moi une corvée;

      – ensuite, le tricot permet, grâce à la longueur et la souplesse des aiguilles circulaires, par le jeu des diminutions et augmentations bien placées, ainsi que des changements de directions, de construire plein de choses directement en 3 dimensions => alors pourquoi vouloir à tout prix tricoter des morceaux tout plats à assembler ensuite, quand on peut tricoter directement des volumes?

      – enfin, je trouve que le tricot top-down, du haut vers le bas, est beaucoup moins ennuyeux car on peut faire des essais et décider de changer d’avis, de faire des modifications de dernière minute en fonction de ce qu’on voit se former. C’est beaucoup plus amusant.

      Donc pour mes propres pulls (et ceux que je tricote pour ma famille), j’utilise une méthode que j’ai mise au point pour tricoter sur mesure des pulls top-down, que je propose ici pour celles qui sont curieuses d’essayer de tricoter « autrement »
      http://www.tricoterfacile.com/je-tricote-mon-pull/

      Ça va de l’échantillon et la prise de mesures jusqu’au pull fini et bloqué, en détaillant toutes les étapes pour que ce qui est compliqué (faire un pull quel qu’il soit, c’est quand même compliqué) devienne le plus simple possible. Et ensuite, on peut recommencer avec d’autres laines, d’autres mesures, grâce à l’outil de calcul Excel qui est fourni aussi (avec le mode d’emploi).

      Les pulls tricotés à plat et cousus, pour moi c’est une époque terminée!

      Répondre
  6. Olivia
    Olivia dit :

    bonjour véronique, voilà, ce sont ces aiguilles circulaires là (pour ce que j’en vois sur cette vidéo) que je voudrais tester, elles sont magnifiques et le « travail » doit s’en trouver facilité, pourriez-vous m’envoyer un lien pour les acheter et m’en parler, qu’en pensez vous, votre façon de tricoter me semble si « zen » … c’est probablement aussi parce que vous savez (presque ?) toujours où vous allez en débutant votre ouvrage, merci par avance et bonnes fêtes de fin d’année ! ps : je viens de terminer mon tout premier top-down et j’en suis ravie !

    Répondre
    • Véro
      Véro dit :

      Les aiguilles circulaires que j’utilise sont des Knit Pro en bois, avec aiguilles et cables interchangeables pour pouvoir associer la bonne taille d’aiguilles avec la bonne longueur de câble.
      Elles se vendent par paires à l’unité, les câbles également, mais il existe aussi des kits avec plusieurs tailles d’aiguilles et de câbles.
      Certains préfèrent les aiguilles en métal ou en acrylique, mais personnellement j’adore la sensation du bois…
      En France elles ne sont pas faciles à trouver en boutique, sauf à Paris. J’ai commandé pratiquement toutes les miennes sur le site laine-et-tricot.com, mais d’autres sites en vendent également.

      Elles sont vraiment très agréables à utiliser, et quand on prend du plaisir à tricoter, la « zénitude » vient tout naturellement…

      Répondre

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] tricot. [vidéo] Tricoter en point de sillon aux aiguilles circulaires. Hormis les points de base, côtes, torsades, j’avoue être totalement ignorante en matière de […]

  2. […] Elles ne sont en général pas comprises dans le point fantaisie, et il existe différentes façons de les tricoter. Tout dépend du style de bord souhaité, si on doit ensuite le coudre comme les côtés par ex, ou bien si la bordure sera visible visible comme pour une écharpe ou une bordure devant de veste. Lisière chaînette : idéal quand vous avez besoin d'une jolie bordure décorative comme par ex. pour une écharpe ou pour la bordure devant d'une veste. Pour obtenir ce bel effet, glissez comme pour la tricoter à l'endroit la 1ère m de chaque rang et tricoter à l'envers la dernière maille en fin de rang, tous les rangs. Les surjets simples et doubles. Pour faire un surjet simple, ce qui revient à diminuer d'une maille, deux méthodes: 1-Avec une maille glissée et rabattue: Votre position au début: [vidéo] Tricoter en point de sillon aux aiguilles circulaires. […]

  3. […] (vidéo)Le jaquard, De fil en aiguille. (vidéo)Le point ajouré oeil de chat, De fil en aiguille. [vidéo] Tricoter en point de sillon aux aiguilles circulaires. Hormis les points de base, côtes, torsades, j’avoue être totalement ignorante en matière de […]

  4. […] de petits échantillon pour essayer de nouveaux points de tricot…. En voici un que j'aime bien. [vidéo] Tricoter en point de sillon aux aiguilles circulaires. Hormis les points de base, côtes, torsades, j’avoue être totalement ignorante en matière de […]

  5. […] [vidéo] Tricoter en point de sillon aux aiguilles circulaires […]

  6. […] De plus, ce qui ne gâche rien, le point n’est pas compliqué du tout, à base de mailles endroit et de mailles envers judicieusement combinées. C’est un point qui se tricote en rond sans démarcation visible, et il est réversible. Une alternative au très populaire point de fausses côtes anglaises. Selon mes sources, il s’appelle « point de sillon« , son explication en vidéo se trouve ici. […]

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.