Chaque tricoteur a sa méthode préférée pour monter les mailles, et l’utilise sans se poser de questions dans la majorité de ses projets.  Dans le livre « Cast On, Bind Off: 211 Ways to Begin and End Your Knitting » de Cap Sease, j’ai découvert récemment une technique intéressante qui mérite d’être plus connue: la technique de montage de la serveuse chinoise, traduction de « Chinese Waitress Cast On« . Lire la suite

Teindre de la laine, pour beaucoup, peut sembler une entreprise nébuleuse et compliquée réservée à des professionnels, ou au moins des amateurs avertis, qui disposent d’installations complexes et de matériel difficile à se procurer. Pourtant, très facilement et avec peu de moyens, il est possible de s’aventurer dans l’univers fabuleux de la teinture de la laine tout simplement, dans sa cuisine. C’est très amusant, et surtout ça peut vous sauver un projet tricot. Lire la suite

point de risotto

En quête d’un nouveau point à intégrer à de futurs accessoires, j’ai récemment testé le point de risotto. Point élastique mais peu extensible, ce point texturé forme un tissu peu déformable, de bonne tenue, et une face arrière intéressante: Lire la suite

Les mollets costauds sont un défi pour les tricoteuses de chaussettes. En effet, on a beau soigner la bordure de côtes, si le rabattage lui-même ne se détend pas suffisamment, le haut de la chaussette forme une ligne de constriction désagréable. Je parle évidemment du cas de la chaussette tricotée de bas en haut, ou toe up. Lire la suite

Moi et mon rouet, c’est une histoire d’amour. C’est un rouet électrique de la marque Ashford, acheté en juin 2016 sur tricotin.com. De sa Nouvelle-Zélande natale, il a atterri dans mon salon où il a trouvé une place de choix, tout près du canapé où je tricote.

Pour vous le montrer en action, j’ai tourné une courte vidéo tout en filant ma fibre bleue-carotte violette, sous l’oeil attentif de mon assistant à plume (très en voix ce jour-là, désolée pour le vacarme!): Lire la suite