Montage tubulairePour monter les mailles en vue de tricoter des côtes 1/1, la technique du montage tubulaire permet d’obtenir une finition élastique et esthétiquement parfaite.

Le montage tubulaire peut s’exécuter sur du tricot à plat, mais ici je vais vous montrer comment vous y prendre sur du tricot circulaire.

Bordure de chaussette tricotée du haut vers la pointe, bordure de poignet de mitaine, bonnet, snood, … les occasions de l’adopter ne manquent pas.

On commence en relevant les mailles d’une manière un peu particulière sur une chainette, histoire d’accrocher momentanément le tricot sur quelque chose. Car contrairement à un montage provisoire qui nécessite de récupérer les mailles de montage plus tard pour les tricoter en sens inverse, ici la chainette pourra être retirée purement et simplement sans craindre de laisser filer les mailles, ou d’obtenir de grosses boucles lâches.

Le principe est de tricoter les mailles endroits sur un rang en glissant les mailles envers sans les tricoter, puis sur le rang suivant glisser les mailles endroit et tricoter les mailles envers. En alternant ces deux rangs sur 4 à 5 rangs, on obtient quelques millimètres de jersey double-face, que l’on prolongera ensuite de côtes 1/1 tout bonnement en tricotant toutes les mailles (une maille endroit, une maille envers) au lieu d’une maille sur deux.

Voici les explications en vidéo:

Alors, ça donne envie de s’y mettre, non?

P.S. Le pansement sur l’index gauche est dû à un malheureux accident du « travail »: à force de repousser l’aiguille avec l’index, je me suis fait un petit trou dans la peau. Tricoter est une activité à risque…

36 réponses
  1. Christine
    Christine dit :

    Encore une fois …. Je suis ravie d’apprendre une nouvelle technique. MeRcI beaucoup !
    A tester donc très vite.
    Vos vidéos sont extra….
    Je pense à vous maintenant en changeant de pelotes ! Votre Méthode est ParFaite !!!

    Bonne soirée ! Et encore Merci tout plein !
    Christine

    Répondre
  2. Stéphanie
    Stéphanie dit :

    Merci Vero ! C’est une super technique qui donne un rendu impeccable. J’adore !!
    Pourras-tu expliquer comment l’utiliser pour un tricot à plat ?

    Répondre
    • Véro
      Véro dit :

      Bonjour Stéphanie!
      Pour un tricot à plat, le relevage des mailles sur la chainette est identique.
      Puis dès le rang 1 on tricote 1 maille sur 2 également, mais toujours à l’endroit, qu’on soit sur la face avant ou sur la face arrière.

      Répondre
  3. mic
    mic dit :

    Merci pour ces explications : elles sont superbes. Je vais pouvoir enfin commencer les chaussettes par le haut.
    Où trouve t’on des aiguilles circulaires avec un petit câble, les miens font 80 cm et ce n’est pas pratique du tout ?

    Répondre
    • Véro
      Véro dit :

      Les miennes viennent de chez lainesettricot.com. Ce sont des Hiya Hiya courtes 23 cm. Je les trouve formidables et je ne saurais plus m’en passer, mais au départ il faut s’habituer à tricoter du bout des doigts.

      Répondre
  4. Lydie
    Lydie dit :

    Bonjour,
    Merci pour la video : une technique que je ne connaissais pas et qui me donne envie de commencer des mitaines et des chaussettes pour toute la famille.
    Bravo Véro … et encore merci

    Répondre
  5. domi83
    domi83 dit :

    belle technique que je testerai sur ma future paire de chaussettes !! merci beaucoup … grâce à vos vidéos je progresse alors un grand merci 😉

    Répondre
  6. Marie
    Marie dit :

    Merci Véronique pour ces explications claires. J’adore tricoter des chaussettes pour toute la famille et je vais essayer avec plaisir ce système d’entrée en matière lors de ma prochaine paire.

    Répondre
  7. Hélène
    Hélène dit :

    Oui, cela donne envie de s’y mettre !
    Un grand merci pour vos explications claires et votre esprit de partage. Je penserai à vous chaque fois que j’utiliserai la technique du montage tubulaire.
    Je vous souhaite une belle soirée.

    Répondre
    • Véro
      Véro dit :

      C’est vrai, c’est une laine bordeaux-marron légèrement poilue plutôt jolie comme ça, mais peu photogénique.
      Pour décrire la bordure, cela donne l’impression que les mailles de la face externe se prolongent sur la face interne, sans interruption.

      Répondre
  8. Vuillemin
    Vuillemin dit :

    Il me semble que j’obtiens le même résultat en tricotant en rond avec 3, 4 , 5 aiguilles. Je ne tiens pas mes aiguilles comme vous puisque je tricote  » à la Suisse »

    Répondre
  9. Maria
    Maria dit :

    Bonjour, je découvre votre blog depuis ce matin, j’ai plus ou moins votre âge et comme vous j’ai appris sur le tas, mais hélas moi je n’ai pas pratiquer, pas que j’ai tout oublier, mais quand même… alors quand je vais voir ma maman, qui habites à l’étranger, je lui demande de me ré-expliquer certaine chose, que je notais dans un carnet, mais j’ai perdu mon carnet… maintenant que je suis bloquée chez moi, en in validité, j’ai repris mes travaux manuel, avec le regret du carnet perdu… d’ou ma joie de trouver votre blog ou je retrouve mon carnet en mieux !!!! merciiiii à vous !
    Maria

    Répondre
  10. Emblanc
    Emblanc dit :

    Bonjour,
    Un grand merci pour votre vidéo, le résultat est super confortable.
    Pourriez-vous m’indiquer les références de votre « mini » aiguille circulaire, qui semble adaptée à la réalisation des chaussettes.
    D’avance, merci.

    Répondre
  11. Sophie
    Sophie dit :

    Super technique que la méthode de la chaînette indépendante !
    Moi je faisais le montage de la moitié des mailles de façon classique et au premier rang un jeté une maille pour récupérer le bon nombre de mailles!
    Bravo !

    Répondre
  12. Cizeron
    Cizeron dit :

    Merci pour ces explications que je découvre à peu près en même temps que les mini circulaires (j’étais habituée au magic loop mais ainsi c’est super agréable !)
    Bien que crocheteuse j’ai eu du mal avec le montage chaînette alors j’ai utilisé un montage classique de la moitié des mailles puis la suite expliquée ici. J’aime beaucoup le résultat même s’il reste à s’entraîner, j’ai un « joint » fin et début de rang un peu lâche.
    Ce blog est super, une vraie mine d’or ! 😀 Bravo pour toit ce travail.

    Répondre
  13. Maminke
    Maminke dit :

    Mon fils reprochait aux chaussettes que je lui tricotais de ne pas être élastiques « en haut ». Grâce à vos explications, je pourrai le satisfaire mais … je dois encore m’exercer parce que, chaque fois que je fermais le rang, je gâchais tout. J’ai dû recommencer au moins 50 fois – avec plusieurs méthodes, dont le montage croisé, dont le résultat ne me plaisait pas.
    Un petit reproche cependant : quand vous fermez le rang, vous allez trop vite, on ne voit pas bien ce que vous faites, d’autant plus que, au lieu de tricoter avec une laine de couleur vive et bien visible, vous avez utilisé une laine sombre que mes yeux usés distinguent mal – ce que font presque toutes les blogueuses, vous n’êtes pas la seule.
    Mais MERCI !

    Répondre
  14. Bibeau Aline
    Bibeau Aline dit :

    Bonjour, vous avez des beaux patrons. J’ai essayé de monter les mailles sur la chaînette mais je n’ai pas réussi à la détricoter. J’espère avoir une explication de mon erreur. Merci de votre attention. Aline.

    Répondre

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] [vidéo] Le montage tubulaire des mailles. Pour monter les mailles en vue de tricoter des côtes 1/1, la technique du montage tubulaire permet d’obtenir une finition élastique et esthétiquement parfaite. Le montage tubulaire peut s’exécuter sur du tricot à plat, mais ici je vais vous montrer comment vous y prendre sur du tricot circulaire. Bordure de chaussette tricotée du haut vers la pointe, bordure de poignet de mitaine, bonnet, snood, … les occasions de l’adopter ne manquent pas. On commence en relevant les mailles d’une manière un peu particulière sur une chainette, histoire d’accrocher momentanément le tricot sur quelque chose. Car contrairement à un montage provisoire qui nécessite de récupérer les mailles de montage plus tard pour les tricoter en sens inverse, ici la chainette pourra être retirée purement et simplement sans craindre de laisser filer les mailles, ou d’obtenir de grosses boucles lâches. […]

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.