talon de chaussette en rangs raccourcisEn matière de tricotage de talon de chaussette, deux grands courants se distinguent et s’affrontent:

  • les partisans du talon plat, dit « à l’allemande », ou heel flap
  • les partisans du talon à rangs raccourcis, ou short-row heel

Lorsque je me suis lancée dans le tricotage de chaussettes, j’ai trouvé pléthore de modèles et d’explications utilisant la première de ces méthodes. Il semble que le talon plat soit le choix de la majorité des tricoteuses de chaussettes.

La technique du talon plat nécessite plusieurs étapes successives, un peu compliquées à décrire, mais sa réalisation est relativement facile. Ce qui explique probablement sa popularité. Je ne rentrerai pas dans les détails, car je l’ai très vite abandonnée. En effet, esthétiquement, je n’aime pas vraiment ce type de talon, loin du modèle de la chaussette classique que j’ai toujours connue, et appréciée en dépit de ses origines industrielles.

La technique du talon à rangs raccourcis est plus simple à expliquer, mais pas forcément à tricoter.

Comme pour le talon plat, le talon à rangs raccourcis se tricote sur la moitié des mailles de la chaussette. En fonction du point utilisé pour la chaussette, ce sera un peu plus ou un peu moins que la moitié des mailles, car il faut s’assurer que le motif ne soit pas coupé n’importe où.

Première étape: on laisse des mailles en attente à chaque rang

On tricote donc ces mailles en aller-retour, en laissant en attente sur l’aiguille circulaire les mailles du devant du pied (donc l’autre moitié) et en ajoutant à ces mailles en attente, à chaque rang, une maille non tricotée.

Deuxième étape: on reprend le tricotage des mailles laissées en attente

Lorsqu’on ne tricote plus qu’un tiers des mailles du talon, les autres ayant été laissées en attente de chaque côté, on va se remettre à tricoter les mailles en attente, une maille de plus à chaque rang. Cela jusqu’à ce que toutes les mailles en attente aient été reprises.

On peut alors reprendre le tricot en circulaire sur l’endroit du travail.

Finalement, c’est pas si simple…

C’est vrai, cela demande une certaine concentration, et j’avoue m’y être reprise à plusieurs fois, au début.

Un seul conseil: persévérez! Le 10ème talon, vous le tricoterez les yeux fermés! … ou presque.

En attendant, pas d’inquiétude, j’ai profité de la réalisation de ce modèle de chaussettes pour tourner une petite vidéo sur le sujet. Vous y verrez en particulier comment traiter chaque « virage ». La fiche-tuto correspondant (téléchargeable à la fin de l’article) reprend le détail exact de la technique.

 

 

tuto tricot chaussettesSi vous aimez ces chaussettes vertes à torsades, faites-vous plaisir et téléchargez gratuitement la fiche-tuto en vous inscrivant à la newsletter là-haut à droite (dès votre inscription vous serez redirigé vers la page de téléchargement).

 

Bon tricot!

10 réponses
  1. severine
    severine dit :

    Bonjour,

    Merci pour ce tuto, très pratique !!!!
    Pouvez vous me dire pourquoi vous mettez 27 mailles pour le talon, et comment vous calculez ce nombre de mailles?
    Avez vous essayer avec la moitié des mailles (donc 35 mailles) comme vous avez au total 70 mailles pour confectionner votre talon..
    D’habitude je fais aussi des chaussettes avec la méthode » un gars qui tricote  » mais j’ai toujours un trou au moment de reprendre une maille a la fin des rangs raccourcis (même en serrant très fort). Donc je vais essayer votre méthode !!!
    Bonne journée et encore merci pour ce partage

    Répondre
    • Véro
      Véro dit :

      C’est vrai, on dit qu’il faut faire le talon avec la moitié des mailles. Mais après, il faut ajuster pour rester dans la « logique » du point et du motif. Ici, on a des côtes 3/1 sur 27 mailles devant, idem sur 27 mailles derrière, et des torsades sur chaque côté, qui prennent 8 mailles chacune (torsades 2/2 bordées de 2 mailles de jersey envers).
      J’ai donc fait le choix de tricoter le talon dans le prolongement des côtes de derrière. Ensuite, le dessous du pied prolonge le talon en point de jersey, alors que le dessus reste en côtes, toujours avec les torsades latérales. Comme le jersey, à nombre de mailles égal, est plus large que les côtes, on a l’impression au niveau du pied que les torsades sont décalées vers le haut, ce qui rend pas mal.
      Dans le cas d’un modèle tout simple en jersey, il faut en effet exactement la moitié des mailles pour le talon.
      Moi aussi j’ai commencé avec la vidéo du « gars qui tricote », qui est très bien faite (tricoter des chaussettes est relativement récent pour moi), mais j’ai fait quelques modifs pour justement éviter les trous.
      J’espère que cette méthode vous conviendra!

      Répondre
  2. Siphélie
    Siphélie dit :

    mais j’ai toujours un trou au moment de reprendre une maille a la fin des rangs raccourcis (même en serrant très fort). Donc je vais essayer votre méthode !!!
    Bonne journée et encore merci pour ce partage

    Répondre
  3. Madeleine
    Madeleine dit :

    Bonjour,
    je suis votre blog depuis un certain temps et j’adore votre façon d’expliquer les choses; c’est clair et concis et plus encore.
    Je suis en train de faire la chaussette verte en TOE-UP et je ne suis pas certaine comment ajouter les mailles avant de faire le talon raccourci dont vous parlez dans la section: … ma recette facile.
     »Le talon sera commencé au moment où l’on atteint la zone où le pied et la jambe forment un angle droit.
    Les augmentations seront réparties sur les 10 rangs qui précèdent le talon. »
    Vous mentionnez également que le talon sera commencé au moment où l’on atteint la zone où le pied et la jambe forment un angle droit… si je comprends bien, c’est à ce moment que je commencerai les augmentations (SVP, confirmez si c’est exact). J’imagine que les augmentations seront donc réparties sur les 10 premiers rangs comme vous mentionnez mais comment dois-je répartir les augmentations? Peut-être que ça n’a pas d’importance …
    Merci et continuez votre travail sensationnel!
    Madeleine (Canada)

    Répondre
  4. Chabert Martine
    Chabert Martine dit :

    Bonsoir Véronique, je souhaiterais avoir les explications par écrit pour la réalisation des chaussettes vertes pâquerette. J’ai regardé le talon en rangs raccourcis. Cela me semble difficile, c’est pour cela que j’aimerais avoir la version papier des explications pour me lancer. Je n’arrive pas à l’avoir à l’écran de mon ordinateur.

    Je vous remercie d’avance.

    Cordialement, Martine Chabert

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *