grafting cotesPour une mordue des snoods comme moi, il était indispensable de maîtriser l’art du grafting. En effet, c’est le seul et unique moyen d’assembler de manière invisible les deux extrémités d’un snood tricoté à l’horizontale en va et vient (lorsqu’on tricote en rond, la question ne se pose pas).

On trouve sur internet de nombreux tutos expliquant le grafting sur jersey. La technique que j’applique s’effectue sur les deux extrémités qui se font face, à plat, comme sur la photo ci-contre. Vous verrez avec la vidéo plus bas que si vous savez faire du grafting sur jersey, vous savez aussi vous débrouiller sur n’importe quel type de côtes.

Le principe est simple: il suffit de reconstituer un rang de mailles en zigzagant comme il faut entre les mailles du haut et celles du bas: vous trouverez d’excellents schémas explicatifs sur ce blog, ainsi que d’autres techniques d’assemblage.

En pratique, cela demande juste un peu de préparation, un bon sens de l’observation et de la logique.

La préparation au grafting

Le montage des mailles doit être un montage provisoire, qui permet de récupérer les mailles. Si on a fait un montage classique, il est toujours possible de démonter soigneusement le rang de montage en récupérant une à une les mailles libérées.

Les mailles de l’autre extrémité sont laissées sur l’aiguille. Le fil est coupé en laissant une longueur suffisante pour tricoter 1 rang, plus 20 à 30 cm.

Il est beaucoup plus pratique d’utiliser des aiguilles à tricoter circulaires, à mon avis. C’est encore mieux si elles sont fines.

Le snood est replié de telle façon que les deux extrémités se font face, à plat, comme sur le dessin ci-dessous. On peut glisser un carton pour isoler la « zone opératoire ».

snood grafting

C’est parti!

Il faut commencer à rapprocher les mailles lisières en faisant de son mieux pour que la lisière semble continue. Tout dépend de la technique de lisière qui a été choisie.

Ensuite le plus simple est de travailler toujours sur les mailles endroit, en retournant le tricot à chaque fois qu’on se retrouve à travailler sur des mailles envers, comme expliqué dans la courte vidéo ci-dessous.

 

Dans l’exemple de la vidéo, le fil est tricoté en double.

Il est intéressant de relever les quelques erreurs que j’ai commises, car elles illustrent quelques-uns des problèmes que vous rencontrerez peut-être:

 Les mailles peuvent se présenter torses, et non à plat. C’est le cas parfois lorsqu’on récupère les mailles du montage. Pensez à toujours contrôler qu’elles forment une boucle plate une fois l’aiguille à tricoter retirée.

On peut se tromper en ressortant l’aiguille là où elle ne devrait pas. Il suffit alors de faire le chemin inverse.

Une règle absolue pour éviter de fixer définitivement une « boulette »: arrêtez-vous après chaque maille et contrôlez ce que vous venez de réaliser!

Dernière étape: rectifiez la tension

Pour réaliser le grafting, on a besoin d’exactement la longueur de fil nécessaire pour tricoter un rang. Cette longueur peut être déterminée à l’avance, pendant que vous tricotez le snood.

Ainsi, pour mon snood-exemple, j’avais mesuré 142 cm. J’ai gardé 170 cm de fil. A la fin, j’ai donc fait en sorte qu’il ne dépasse plus que 170-142 = 28cm. Ainsi la tension était identique partout, la zone d’assemblage quasi-indétectable.

Prenez bien le temps d’ajuster pile poil la tension de la « suture », et vous aurez une « cicatrice » indétectable!

A très bientôt!

28 réponses
  1. savelli
    savelli dit :

    Bonjour,
    Je reçois à l’instant votre vidéo comme promis pour coudre mon snood en grafting.
    Je vous remercie infiniment de votre gentillesse et vais suivre celle ci aiguille par aiguilles.Cette façon de faire n’a pas l’air compliquée et surtout donne un résultat formidable .
    Encore tout plein de merci.
    Je vous souhaite une excellente journée
    Cordialement.
    Lina.

    Répondre
  2. Muriel
    Muriel dit :

    super sympa de recevoir votre vidéo nous montrant comment réaliser une jolie couture invisible, justement je n’étais pas une spécialiste et votre aide m’est précieuse.
    Je vais pouvoir désormais le réaliser aussi,je vous remercie vivement de m’avoir apporté votre aide et vous souhaite de tout coeur une bonne soirée, mille merci
    Muriel.

    Répondre
  3. Madeleine
    Madeleine dit :

    Merci beaucoup pour le grafting sur vidéo, j’espère bien etre capable de le pratiquer avant de tricoter un snood. J’aimerais savoir si c’est possible de faire le grafting pour le snood avec des côtes obliques que vous nous avez partagé dernièrement . En attente de votre réponse, Madeleine

    Répondre
  4. Madeleine
    Madeleine dit :

    Suite à mon dernier e-mail,juste une précision pour le snood que je veux tricoter ,c’est celui en soie et lignes obliques .J’espere bien que vous m’avez bien comprise pour que je puisse faire le grafting .À bientôt, Madeleine

    Répondre
    • Véro
      Véro dit :

      Le snood à côtes obliques se tricote en rond, donc pas besoin d’assemblage.
      Sa particularité est seulement le montage provisoire, qui permet de réaliser la bordure élastique.
      Je vous mettrai bientôt un tuto détaillé sur ce montage provisoire et ses avantages.

      Répondre
  5. Jeannine Debroux
    Jeannine Debroux dit :

    Une fois de plus je reste bouche baie et yeux grands ouverts sur la technique que vous me montrer sur cette vidéo. Je vais très vite l’essayer car le résultat est magnifique.
    Je vous remercie infiniment pour votre savoir que vous partager si gentiment.
    Meilleures salutations,
    Jeannine

    Répondre
  6. PÊCHEUX
    PÊCHEUX dit :

    Bonjour Véronique,

    Merci pour cette vidéo très bien expliquée. Pour celles qui sont visuelles comme moi et qui sont seules à tricoter.

    Je suis une fidèle et je me sens moins seule maintenant.

    Bonne journée,

    Catherine

    Répondre
  7. Marthasimard
    Marthasimard dit :

    Merci pour ce beau travail que vous faite pour nous jaimerais etre proche de vous pour les tres belle idee que vous nous montre avec amour mais cela prend un peu de tems pour moi jai 82 ans mes jattents toujours vos email avec plaire merci Martha simard Quebec canada

    Répondre
  8. savelli
    savelli dit :

    Bonjour,
    Je voyais cela très facile , sauf que mes mailles endroit comme les vôtres se trouvent à la verticale et non à l’horizontales comme vous .
    J’ai commencer mon snood de haut en bas (ou inversement ) .
    Je ne comprends plus rien !!
    Merci quant même .
    Amicalement .
    Lina .

    Répondre
    • Véro
      Véro dit :

      Ah zut! Je n’ai peut-être pas assez insisté sur l’importance de bien s’installer, et de rester concentré à fond. Une maille qui glisse, le tricot qui tourne, et c’est facile d’être perdu…

      Répondre
    • Véro
      Véro dit :

      Pour le point de godron, il faut se placer entre deux rangs de jersey endroit. Normalement c’est plus simple que pour des côtes… à condition de rester zen!
      Pas de café serré avant un grafting!

      Répondre
  9. Nicoline
    Nicoline dit :

    bonsoir
    j’ai fait le snood avec les torsades ,je vais le coudre avec la méthode grafting mais j’ai un problème comment défaire le montage provisoire?
    amicalement
    nicole

    Répondre
    • Véro
      Véro dit :

      N’importe quel montage peut a priori permettre de récupérer les mailles en vue d’un grafting, mais je reconnais que celui-ci n’est pas le plus simple ( ni le plus compliqué, si ça peut vous rassurer…).
      Ce montage est constitué de boucles tordues et enfilées sur l’aiguille. Pour le retirer, il faut tirer le fil hors de chaque boucle du premier rang, une par une, en prenant bien soin de les récupérer sur une aiguille AVANT de sortir le fil, sinon on a bien du mal à les distinguer.
      Si c’est ce qui vous est arrivé et que vous ne reconnaissez plus rien, vous pouvez récupérer les mailles un ou deux rangs plus haut. Mais surtout, glissez par avance une aiguille à travers toutes les mailles de la rangée à récupérer, puis démontez tout ce qui est dessous dans un second temps.
      Il va falloir que je modifie cet article en conseillant un montage provisoire…
      Bon courage

      Répondre
  10. Nicoline
    Nicoline dit :

    ,j’ai retiré le fil de chaque boucle mais je pensais qu’il y avait une méthode plus simple ;je ferais le montage provisoire la prochaine fois ,je vais défaire au moins deux rangs pour y voir plus clair et les retricoter.
    merci
    belle journée
    Nicole

    Répondre
  11. Nicoline
    Nicoline dit :

    bonsoir
    j’ai défait au final plusieurs rangs,pas facile du tout ,j’ai cousu en grafting mais tout à l’endroit (là j’ai craqué , je ne reconnaissais plus rien ,j’ai simplifié) :ma laine est chinée marron ,au final ça ne se voit pas beaucoup , je n’ai pas respecté les mailles endroit et envers. La méthode me plait beaucoup,pas d’épaisseur au niveau de l’assemblage ,Il faudra que je maitrise la tension .A refaire très vite.
    belle soirée
    Nicole

    Répondre
  12. nicole
    nicole dit :

    Bonjour
    Je tricote depuis de nombreuses années mais pour les coutures je fais comme maman m’a appris (coutures apparentes). J’ai regardé comment vous faisiez vos coutures et je les ai trouvé très bien car très discrète. Peut être pourriez vous m’aider???
    Je me suis tricoté un snood en fausses côtes anglaises et j’aurais voulu faire une couture invisible. J’ai regardé la vidéo pour le grafting des côtes 2/2 mais je crois que ça ne correspond pas tout à fait aux fausses côtes. Par contre pour débuter j’ai fait comme pour les côtes 1/1. Faut il continuer de la même façon?
    Merci pour votre réponse.
    J’ai bien aimé votre site avec les vidéos car parfois une explication c’est plus long et plus difficile à comprendre!!!
    Merci de nous faire partager vos créations. Ma fille voulait un snood qui correspond au bonnet qu’elle s’est acheté et celui avec les torsades ira très bien.
    A bientot
    Nicole

    Répondre
  13. Jenn
    Jenn dit :

    C’est super bien expliqué ! Merci.
    Ça prend un peu de temps car c’est minutieux, ça vaut le coup. Je suis super contente du résultat.
    Vivement vos prochaines astuces.

    Répondre
  14. Morvan
    Morvan dit :

    Bonjour et merci beaucoup pour votre blog, les explications et modèles sont topissimes !
    Je bloque sur le démontage du rang de montage (j’ai utilisé votre méthode ultra simple !) mais j’ai très peur de faire une bêtise. Je dois faire le grafting sur votre snoog torsades.
    Merci pour vos explications.

    Répondre
  15. Isabelle
    Isabelle dit :

    Enfin grâce à votre vidéo j’ai tout compris !!!!
    Tout devient tellement plus simple quand l’explication est claire et précise.
    Merci de ce partage qui me permettra de ne plus avoir peur du grafting… jusqu’à aujourd’hui je fuyais les modèles qui comportait ce type de couture.
    Merci encore !

    Répondre

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] J’ai déjà fait une vidéo sur le grafting sur côtes 2/2. […]

  2. […] le moment de coudre ensemble les deux extrémités. La technique du grafting est idéale pour une couture […]

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.