Juin 182016
 

echarpe en point mousseIl y a 2 ans, je m’étais amusée à teindre (avec de la pelure d’oignon!) un écheveau de Lace de Drops, juste pour le fun (c’est ici). J’avais obtenu 100g, soit 800 m de mélange alpaga soie jaune clair, sans projet défini.

Mon idée était de le combiner à un fil single merinos dans les mêmes tons pour en faire un truc léger à réchauffer le cou. Merino, soie et alpaga, une tuerie de douceur en perspective.

C’est au salon Aiguille en Fête, sur le stand Lily Neige, que j’ai déniché la merveille: un fil 100% merino single (un seul brin) épaisseur fingering, dans un gradient de jaunes dont la nuance la plus claire était pile poil celle de mon jaune oignon.

Une écharpe toute légère

L’écharpe se tricote dans le sens de la longueur, en point mousse avec des aiguilles assez grosses.

Tous les 12 rangs, on rabat quelques mailles au début du rang, et on monte le même nombre de mailles à la fin du rang, ce qui crée un parallélogramme allongé avec un escalier à chaque extrémité. Sur chacun de ces rangs, une série de jetés et de mailles tricotées ensemble donne une ligne de petits trous.

Un blocage énergique permet d’atteindre une longueur de 190 cm pour 30 cm de large environ, avec un drapé remarquable. Continue reading »

Mai 282016
 

grilles tricotLorsqu’on commence à vouloir créer soi-même des modèles, ou seulement apporter des modifications à des modèles existants, un outil devient incontournable: la grille tricot.

Gribouiller sur une grille tricot vierge permet de visualiser et de positionner des motifs de points de tricot, des motifs jacquard, mais aussi de se représenter des contours d’emmanchures, d’encolures, et d’en déduire diminutions et/ou augmentations à réaliser.

Pourquoi ne pas utiliser un simple papier quadrillé standard?

L’idée est de représenter des mailles à l’échelle. Les carreaux d’un papier standard sont carrés, alors que les mailles sont plus larges que hautes. Continue reading »

Avr 302016
 

echarpe en cotesCette écharpe en côtes cartouchières a été tricotée en quelques jours à peine.

Une grosse laine, un point simple et efficace, et voici un accessoire facile à réaliser.

Ses dimensions: 25 cm sur 130 cm avant blocage, et 160 cm après (blocage =  trempage, essorage dans une serviette, puis séchage à plat légèrement en tension). Comme une écharpe a toujours tendance à s’allonger, autant anticiper. Continue reading »

Avr 242016
 

cotes cartouchieresVous connaissez le point de fausses côtes anglaises? Voici sa version améliorée: les côtes cartouchières.

Esthétiquement parlant, la différence repose sur l’aspect des colonnes de mailles endroits. Ce sont des mailles allongées, construites sur deux rangs au lieu d’un, ce qui donne un rendu plus net et plus régulier que pour les fausses côtes anglaises.

À part ça, on retrouve les qualités des fausses côtes anglaises: l’élasticité, l’épaisseur, le moelleux, ainsi qu’une parfaite réversibilité.

Réalisé sur un nombre de mailles multiples de 4, plus 3, il repose sur la répétition de 2 rangs. Continue reading »

Mar 142016
 

tricoter chaussettesQuelle que soit les chaussettes à tricoter, on enchaine sur les aiguilles toujours les mêmes éléments: pointe, pied, talon, jambe, dans cet ordre ou dans l’ordre inverse.

Je vous ai donné ma manière de faire en cuff down (= chaussette tricotée de la jambe vers la pointe du pied), avec les celles-ci (dont le tuto est accessible après inscription à la newsletter).
Voici aujourd’hui le toe up, avec par rapport au tuto précédent une modification personnelle pour le pied afin d’obtenir un talon plus emboitant. Continue reading »