Jan 172016
 

snood-en-cotes-anglaises
Le point de côtes anglaises, ou « brioche stitch », est un point très élastique qui donne au tricot une texture épaisse et moelleuse. Les qualités idéales pour un bon gros snood.

Le point est réversible, avec une petite particularité lorsqu’on le tricote avec deux laines différentes. Sur une face, l’une des couleur va constituer à elle seule les alignements de mailles doubles endroit, l’autre couleur se retrouvera dans les chevrons du fond. Sur l’autre face, les couleurs seront inversées.

Cette propriété ouvre la voie à toutes les fantaisies possibles. Continue reading »

Jan 102016
 

brioche stitch

Il existe plusieurs méthodes pour tricoter les côtes anglaises, qu’on appelle d’ailleurs de noms différents selon la technique utilisée.

Je vous ai déjà parlé des côtes perlées, les anglo-saxons les appellent brioche stitch, ou fisherman rib. Il s’agit dans tous les cas de côtes 1/1 où une maille sur deux est une maille « double ». La différence dans la technique vient de la manière dont on obtient le résultat, qui est quasiment le même dans tous les cas (avec juste des nuances dans la tension du fil). Chacun et chacune choisira la technique qu’il ou elle préfère utiliser. Je vais vous expliquer ma façon de faire quand il s’agit de tricoter ce point en rond.

Si tricoter ce point à plat ne présente aucune difficulté, il n’en va pas de même lorsqu’on souhaite le tricoter en rond aux aiguilles circulaires. Continue reading »

Nov 212015
 

nombre de mailles et de rangsLe problème avec les modèles qui nous plaisent sur catalogues ou internet, c’est que toutes les explications correspondent à une laine en particulier, et un échantillon donné.

Mais que faire si je choisis d’utiliser une laine différente, et que l’échantillon ne correspond pas?

Si le modèle est complexe, avec des augmentations et diminutions, il peut être risqué de s’embarquer dans des essais de conversions hasardeuses qui ne donneront peut-être pas le résultat souhaité. Un tableur comme Excel est alors le minimum pour convertir toutes les données.

Mais dans certains cas de modèles simples, il est tout à fait possible d’adapter les nombres de mailles et de rangs par une simple règle de proportions.

Voici donc un petit tableau qui fera les calculs pour vous.

Continue reading »

Oct 252015
 

convertisseur tricotC’est un outil tout bête, une « e-règlede3 » qui permet en 4 saisies d’obtenir un nombre de mailles et un nombre de rangs pour les dimensions de votre projet, en fonction de votre échantillon.

Je reçois souvent des questions du type « Je voudrais tricoter ce modèle avec la laine X plutôt que la laine Y du modèle, combien de mailles dois-je monter? »

Pour pouvoir répondre à cette question, la seule chose à faire sera de tricoter un échantillon avec votre nouvelle laine, ou à la rigueur (si le point est du jersey et qu’on n’a pas besoin d’une précision au cm près) lire les données d’échantillon de votre pelote. Ensuite, soit vous faites le petit calcul vous-même, soit vous vous servez de la « calculette du tricoteur » que vous aurez à portée de main. Continue reading »

Oct 112015
 

Montage tubulairePour monter les mailles en vue de tricoter des côtes 1/1, la technique du montage tubulaire permet d’obtenir une finition élastique et esthétiquement parfaite.

Le montage tubulaire peut s’exécuter sur du tricot à plat, mais ici je vais vous montrer comment vous y prendre sur du tricot circulaire.

Bordure de chaussette tricotée du haut vers la pointe, bordure de poignet de mitaine, bonnet, snood, … les occasions de l’adopter ne manquent pas. Continue reading »