Les chaussettes tricotées main : ma recette facile

tricoter chaussettesQuelle que soit les chaussettes à tricoter, on enchaine sur les aiguilles toujours les mêmes éléments: pointe, pied, talon, jambe, dans cet ordre ou dans l’ordre inverse.

Je vous ai donné ma manière de faire en cuff down (= chaussette tricotée de la jambe vers la pointe du pied), avec celles-ci (dont le tuto est accessible après inscription à la newsletter).
Voici aujourd’hui le toe up, avec par rapport au tuto précédent une modification personnelle pour le pied afin d’obtenir un talon plus emboitant.

Mes aiguilles

Certaines sont adeptes des aiguilles circulaires à long câble pour pratiquer le « magic loop », d’autre ne jurent que par les aiguilles à doubles pointes.

Pour ma part, j’ai commencé à tricoter des chaussettes avec de courtes aiguilles circulaires dont il n’existe qu’un seul modèle: les aiguilles Hiya Hiya 23cm (ou 9 pouces). Et je les adore!!!

Je les trouve sur internet chez « Laine et tricot » (aiguilles en acier), ou bien sur Amazon, d’où proviennent mes dernières aiguilles en bambou: 
(voir les aiguilles sur Amazon: HiyaHiya 9 « x 2,25 mm aiguilles bambou circulaires fixes)

aiguilles chaussettes

Je tricote lâche, or les chaussettes ont besoin d’être tricotées serré pour avoir une bonne tenue, et éviter de se retrouver toutes avachies après avoir été portées et lavées. Personnellement, je tricote souvent avec des aiguilles de 2 mm.

Les techniques utilisées

La pointe est tricotée en rangs raccourcis, sur un montage provisoire sur chainette, comme expliqué dans cet article: Tricoter une pointe de chaussette en rangs raccourcis

Le pied est tricoté en rond tout en jersey endroit, ou en jersey endroit dessous, et en côtes ou point fantaisie dessus.

Quelques rangs avant d’atteindre le talon, je place quelques augmentations sur les côtés, sur la partie en jersey, pour accroitre le nombre de mailles qui vont former le talon.

augmentation avant talon

Le talon est tricoté en rangs raccourcis, comme pour la pointe, en prenant seulement les mailles du dessous du pied (en jersey), alors que les mailles du dessus du pied sont laissées en attente. La technique utilisée pour le talon en rangs raccourcis des chaussettes tricotées de haut en bas est la même que pour les chaussettes tricotées de bas en haut. Il est possible également de suivre la vidéo sur la pointe de chaussettes, en commençant par les mailles du dessous du pied au lieu des mailles du montage provisoire. Lorsque le talon est terminé, on prolonge le premier rang complet sur l’endroit par les mailles laissées en attente sur le dessus du pied.

La jambe est tricotée en rond soit en jersey, soit en côtes ou autre point fantaisie sur toute la circonférence.

La bordure est en général en côtes, rabattues avec un rabattage élastique.

Le point

Le plus simple est de partir sur du tout jersey, avec seulement une bordure en côtes au niveau de la cheville ou du mollet, selon la hauteur souhaitée.

Mais j’aime bien faire des points basés sur des côtes, pour que la chaussette tienne bien au pied, sur toute sa longueur et pas seulement à la cheville ou au mollet. Je n’aime pas les chaussettes dont la bordure élastique serre, donc je m’arrange pour qu’elles soit ajustées de partout.

Les côtes que j’utilise principalement sont des côtes 2/2 ou des côtes 3/1, mais tout est possible!

On peut panacher les côtes avec des torsades ou autres points en mailles croisées, pour avoir un peu plus de fantaisie tout en gardant l’élasticité du point de côtes.

« Combien de mailles…? »

Après avoir tricoté quelques paires de chaussettes, on apprend par l’expérience combien de mailles on doit monter, que l’on veuille tricoter des chaussettes pour une Cendrillon ou pour un Hobbit. Dans l’ensemble, le nombre de mailles à avoir sur les aiguilles varie entre 56 et 72, (avec des extrêmes de 52 à 76) pour un numéro d’aiguilles compris entre 2 et 2,75.  Juste un nombre pair de mailles pour pouvoir terminer en côtes 1/1.

L’intérêt d’une chaussette en côtes est que même si on manque un peu de précision, on aura plus de chance d’avoir un serrage convenable que si la chaussette est en jersey. Il est toujours possible de faire un échantillon… mais une chaussette a elle-même les dimensions d’un échantillon, donc autant commencer directement.

Un point de côtes, ou un point fantaisie, impose un nombre de mailles pour que le motif puisse bien se répartir tout autour de la jambe.

Cas pratique: la chaussette passe-partout en côtes 3/1

On va prendre comme exemple une chaussette en côtes 3/1, qui convient aux hommes comme aux femmes.

Chaussette femme

Exemple pour mon cas: pointure 39, largeur moyenne.

Monter 31 mailles (montage provisoire sur chainette).

Tricoter la pointe en rangs raccourcis, avec 10 mailles doubles de chaque côté et 11 mailles au centre (voir l’article).

Après avoir terminé les rangs raccourcis, récupérer (avec précaution) les 31 mailles du montage provisoire, et placer un marqueur de chaque côté pour délimiter le dessus et le dessous du pied. Une épingle ou un marqueur repère le dessus du pied.

Pour placer correctement les côtes 3/1 sur le dessus du pied, on  a besoin de 33 mailles. On va donc « déborder » de 1 maille à l’extérieur de chaque marqueur: ces mailles seront des mailles envers qui marqueront visiblement la limite entre le jersey du dessous du pied et les 3 mailles endroit de chaque côte latérale.

Le tour du pied donne donc cette suite de mailles:

p, marqueur, k3, p, k3, p, k3, p, k3, p, k3, p, k3, p, k3, p, k3, marqueur, p, k29

k= knit= maille endroit

p= purl= maille envers

À l’approche du talon, enfiler la chaussette pour repérer où placer les augmentations (si vous utilisez des aiguilles courtes ou des aiguilles à doubles pointes, il faudra répartir les mailles sur des aiguilles à cable plus long). Le talon sera commencé au moment où l’on atteint la zone où le pied et la jambe forment un angle droit. Les augmentations seront réparties sur les 10 rangs qui précèdent le talon.

Ces augmentations, qui forment le « gousset » permettent d’obtenir un dessous de pied en jersey plus large, ce qui permettra de tricoter un talon plus profond (avec plus de rangs raccourcis). Elles doivent aussi permettre d’atteindre un nombre total de mailles multiple de 4 afin de répartir les côtes 3/1 sur toute la circonférence de la jambe, lorsqu’on aura passé le talon.

Dans notre exemple, nous avons 62 mailles au niveau du pied (33 dessus et 29 dessous), ce qui n’est pas un multiple de 4. Comme on souhaite que le talon soit tricoté sur un nombre de mailles supérieur au nombre de mailles du dessus du pied, on va augmenter de 6 mailles (= 3 mailles de chaque côté) pour atteindre 68 mailles. On aura donc toujours 33 mailles dessus, mais 35 mailles dessous.

Le talon est tricoté en rangs raccourcis sur les 35 mailles du dessous, (les 33 mailles du dessus sont laissées en attente) avec 11 mailles de chaque côté et 13 mailles au centre.

Une fois le talon terminé, on reprend le tricot en rond, en continuant à tricoter en côtes 3/1 sur les 33 mailles de devant (= anciennement dessus) et en jersey sur les 35 mailles qui viennent du talon et qui se retrouvent derrière, et cela sur 10 rangs environ.  Ainsi, on a visuellement l’impression que le talon remonte un peu plus haut.

Au bout d’une dizaine de rangs, on tricote toute la circonférence de la jambe en côtes 3/1.

On termine avec la bordure qu’on veut (côtes 1/1 et rabattage élastique, 3 rangs de jersey pour un effet roulotté…).

Pour chaque paire de chaussette, j’ai l’habitude de prendre des notes abrégées avec le nom de la laine, le numéro d’aiguille, et quelques lignes de « code » ce qui donne pour l’exemple ci-dessus (c’est la chaussette en photo au début de l’article):

  • Cascade heritage
  • aig 2
  • Montage 31m
  • Pointe RR 10-11-10
  • Déborder dessus +1 m vers le bas de chaque côté => dessus 33m, dessous 29m
  • Dessus côtes 3/1 en commençant et en finissant par 1 m envers
  • À 52 rgs, gousset en augmentant ALD puis ALG dans la 2ème et l’avant-dernière m du dessous, tous les 4 rgs, 3 x => dessus 33m, dessous 35m
  • Talon sur 35m RR 11-13-11
  • Jambe côtes 3/1 après 10 rgs de jersey derrière, sur total de 33 + 35 = 68m.

Vous trouverez dans cet article le tuto vidéo pour réaliser ces chaussettes en côtes 3/1 (laine Malabrigo Sock couleur Ravelry red).

Chaussette homme

Exemple: pointure 43, pied très fort

  • Lorna’s Lace sock
  • aig 2
  • Montage 33m
  • Pointe RR 11-11-11
  • Déborder dessus +2 m vers le bas de chaque côté => dessus 37m, dessous 29m
  • Dessus côtes 3/1 en commençant et en finissant par 1 m envers
  • À 56 rgs, gousset en augmentant ALD puis ALG dans la 2ème et l’avant-dernière m du dessous, tous les 4 rgs, 5 x => dessus 37m, dessous 39m
  • Talon sur 39m RR 13-13-13
  • Jambe côtes 3/1 après 12 rgs de jersey derrière, sur total de 37 + 39 = 76m.

Pour vos premières chaussettes, partez un peu le nez au vent avec un nombre de mailles dans la moyenne et des aiguilles fines, et ensuite rectifiez pour les suivantes en fonction du résultat obtenu.

Des tas de variations sont possibles à partir du modèle de base, donc n’hésitez pas à vous jeter à l’eau et surtout régalez-vous!

28 réponses
  1. Gay Monique
    Gay Monique dit :

    Merci Véronique
    Pour tous ces précieux renseignements.
    Je tricote depuis peu les chaussettes (aussi avec de petites aiguilles circulaires ) et tout ces conseils me sont très utiles.

    Répondre
  2. Holzer Martine
    Holzer Martine dit :

    Bonsoir ,
    Waouh cela est tout un programme !! Mais je vais essayer avec de si belles explications .
    Merci pour votre Blog qui est génial
    Bonne soirée et bon tricot je vous embrasse

    Répondre
  3. annie35
    annie35 dit :

    Merci pour tous ces précieux conseils que je vais relire et rerelire !!! J’avoue avec beaucoup de honte que je n’ai jamais tricoté une chaussette ! Un essai, oui, mais le talon ne m’a pas plu alors j’ai laissé tomber! Je n’ai peut-être pas fait beaucoup d’efforts non plus ou j’avais déjà beaucoup d’en cours, et des compliqués! Pas d’excuses maintenant (quoique toujours beaucoup d’ouvrages sur les aiguilles, je suis incorrigible), et je ne suis pas plus bête que la moyenne, donc……….un jour………….Belle soirée et encore merci !

    Répondre
  4. Anne-Marie_Marseille
    Anne-Marie_Marseille dit :

    Bonjour,
    Voilà enfin la solution pour avoir un talon bien emboîtant avec la technique des rangs raccourcis. Des augmentations avant d’aborder le talon. Super idée ! Je tricote avec deux aiguilles circulaires. J’ai trouvé l’idée sur « le gars qui tricote ». Intérêt non négligeable, on peut tricoter les deux chaussettes en même temps, ce qui permet, pour les distraites comme moi, qu’elles soient absolument pareilles.
    Bravo pour votre tuto, et merci.

    Répondre
  5. Yolande
    Yolande dit :

    Depuis longtemps je cherchais cette explication afin de tricoter des chaussettes pour mes petites-filles de 4 et 8 ans. J’espère que ces chaussettes ne seront pas assez épaisses pour les porter avec des chaussures.
    Je pensais acheter du fil de coton car c’est moins épais. Bonne idée??????????
    Merci- Bonne journée ou Bonne soirée
    MIMIYO

    Répondre
    • Véro
      Véro dit :

      Désolée, mais pas bonne idée, à mon avis.
      Le coton n’est pas élastique, même avec des côtes. Donc quand la chaussette se détend, elle ne revient pas à sa taille d’origine.
      La finesse des chaussettes tricotées main se trouve limitée par la taille des aiguilles disponibles. On peut encore trouver du 1,5 mm, mais encore faut-il éviter de se trouer les doigts! J’ai quand même envie d’essayer.
      Pour le fil, il faut qu’il soit suffisamment résistant, le mieux est 75% laine et 25% nylon. Dans cette composition, les laines qui ont la plus grande longueur pour 100m sont les plus fines, soit plus de 420m pour 100g, tout en restant un mélange laine-nylon.
      Quand j’ai commencé à porter des chaussettes en laine, j’ai été surprise de constater qu’elles tiennent chaud, mais pas forcément trop chaud, elles sont plutôt isolantes. Evidemment, elles ne sont pas faites pour être portées en été. Et puis elles ne gardent pas l’odeur des pieds, ce qui est très appréciables pour des ados…

      Répondre
      • Gabrielli
        Gabrielli dit :

        Bonjour, je vous découvre aujourd’hui et justement, n’ayant pas encore tout lu, je recherche des modèles enfants 26, 27/pointure.

        Répondre
  6. pascale
    pascale dit :

    Bonsoir Véronique ,

    Jusqu’à présent cela me semblait encore un peu compliqué ce talon en  »rangs raccourcis » c’est pourquoi j’ai surtout tricoté des chaussettes en « zigzag », c’est-à-dire sans talon, mais je vais me lancer. Merci beaucoup. !

    Répondre
  7. monique
    monique dit :

    Merci chère Véro pour toutes ces explications
    Une merveilleuse technique dont je vais devenir accroc
    Je vais m’y mettre pendant mes grandes vacances
    Un tout grand merci pour votre site si complet
    Bien cordialement
    Monique

    Répondre
  8. Carine Philippart
    Carine Philippart dit :

    Merci! Les chaussettes m’ont toujours semblé impossibles à tricoter…là, le monstre s’apprivoise!
    Je vais tenter l’aventure pendant les prochaines vacances! Merci beaucoup pour vos explications claires et précises!
    Carine

    Répondre
  9. emsoe
    emsoe dit :

    Bonjour !
    J’ai testé dernièrement les aiguilles Addi en 20 cm, et je dois dire que j’ai beaucoup de mal à les tenir en main, la partie aiguille est tellement courte que je n’ai pas de prise. Du coup je préfère les utiliser par deux… 🙂
    Les aiguilles Hiya Hiya sont super car le cable est mobile autour de l’aiguille, j’ai le kit small, mais à vous lire, ça me tenterait bien de tester les 23 cm.
    Et surtout, ça fait longtemps que je n’ai pas fait de chaussettes, et là encore, vos articles me tentent !

    Répondre
    • Véro
      Véro dit :

      Je ne connais pas les addi 20 cm, mais il me semble sur photos que le cable est bien court par rapport aux aiguilles, ce qui fait que ça ne doit pas être évident de maintenir le bon angle entre les aiguilles. 3 cm de différence avec les Hiya Hiya, ça compte.
      Tricoter avec de si petites aiguilles demande de changer ses habitudes. Je les tiens entre le pouce et l’index, le fil est dans la main droite, et c’est surtout le poignet gauche qui bouge, le bras droit reste quasi immobile, contre le corps.
      Sur les Hiya Hiya 23cm, pas d’aiguilles mobiles, mais c’est vrai que c’est très pratiques sur les longues. Dommage qu’eles n’existent pas en bois!

      Répondre
  10. Agnes
    Agnes dit :

    Un grand merci ,je vais pouvoir terminer mes deux paires commencées
    Les prochaines je ferai une petite cote 3/1
    Je dois dire que j’ai du stock!
    Bonne soirée

    Répondre
  11. Diane
    Diane dit :

    Merci pour ces précieux renseignements, très apprécié, je vais sûrement m’y mettre, j’ai déjà ma laine, ne reste qu’à acheter les aiguilles, bonne journée

    Répondre
  12. Jocelyne Hamelin
    Jocelyne Hamelin dit :

    Encore merci pour toutes ces informations si bien expliquées. J’ai reçu cette semaine mes aiguilles HiyaHiya. Ce sont de petites merveilles. Elles glissent comme un charme. La tenue des aiguilles est quelque peu différente mais une fois maîtrisée, c’est du bonbon
    J’aime bien le montage avec chainette en plus c’est tellement pratique d’avoir seulement de toutes petites aiguilles et la balle de laine. Aucun encombrement, facile d’apporter le tricot partout. Quelle belle découverte.

    Merci Madame Véronique – Vous êtes une fée qui m’avez redonner le goût de tricoter !

    Répondre
  13. accary christine
    accary christine dit :

    Bonjour,
    J’aimerai tricoter des chaussettes taille 43 avec de la laine assez grosse donc l’échantillon donne 15 x 22.
    Est-ce possible ?
    Merci de votre réponse
    christine

    Répondre
  14. anne clamot
    anne clamot dit :

    Vos explications chaussettes sont intéressantes et claires mais mon résultat ne me satisfait pas: j’ai beau tricoter serré, ça fait des trous-trous indésirables au niveau des rangs raccourcis.
    Je pense qu’il existe une façon de faire différente où le talon serait renforcé.
    Je ne parviens pas à en trouver le « secret ».
    Peut-être le possédez-vous.
    Au plaisir de vous lire et de continuer à partager vos tutos.
    Anne.

    Répondre

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] Une super belle mode, les jeunes en raffolent! Surprenant n’est-ce pas? On aurait eu bien du mal à me faire porter des pantoufles adolescente, par contre celles-ci, j’aurais surement ADORÉ! Vous trouverez un lien en rose sous chaque photo, ce lien vous mènera au patron gratuit et traduit, si vous avez besoin de changer la langue de traduction, vous n’aurez qu’à jouer avec les onglets au haut de la page: From et To Pour le patron gratuit, cliquez: ICI. Achat pelote de laine tricot et crochet, fils à tricoter. Les chaussettes tricotées main : ma recette facile. […]

  2. […] déjà parlé de ma recette préférée pour les chaussettes tricotées en côtes, voici maintenant le tuto complet en vidéo pour […]

  3. […] Forum de Discussion – Tisanes de santé. Medicinal Plants. Loisirs creatifs. Les chaussettes tricotées main : ma recette facile. […]

  4. […] Fais le avec tes mains: Chaussons en Tricot – Pour adultes – Vidéo explicative !!! Pinterest. Tricot facile pour chaussons taille adulte ou bébé. La lecon de tricot. À vos aiguilles, Messieurs! Tricot layette – Chaussettes longitudinales à 2 aiguilles au point mousse. Tricot 101 – Les Laines Biscotte. Techniques – Tricoter facile. Olaf from Frozen Crochet Amigurumi Pattern. Gâteau aux pommes Bolzano – Bolzano apple cake. Salt Town Studio Digital Art. Les chaussettes tricotées main : ma recette facile. […]

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *