[vidéo] Tricoter en côtes perlées

tricoter côtes perléesVisuellement, les côtes perlées sont un point de tricot qui ressemble aux côtes 1/1, avec du relief en plus.

Pourquoi choisir les côtes perlées?

 C’est un point réversible.

Pas besoin de se prendre la tête pour montrer seulement le joli côté de son écharpe ou de son snood, les deux faces sont identiques. Seul un(e) tricoteur(teuse) averti(e) saura distinguer l’endroit de l’envers en observant les rangs de montage.

♥ C’est un point épais.

Parfait pour garantir une bonne chaleur autour du cou, mais aussi sur la tête. Un bonnet en côtes perlées, pas trop serré, vous rendra insensible aux températures négatives.

 C’est un point élastique.

Dans le sens de la largeur, comme les côtes 1/1, mais aussi dans le sens de la longueur. Personnellement, je trouve que l’étirer légèrement le rend plus beau encore.

tricoter en côtes perlées

Côtes perlées légèrement étirées

On l’utilisera donc pour faire des bonnets, des écharpes, des snoods. Mais aussi des pulls ou des gilets zippés. La côte perlée sied particulièrement bien aux messieurs.

Par contre elle n’est pas vraiment adaptées aux bordures, à cause de son épaisseur. A moins qu’on souhaite justement jouer de cet effet-là.

Passons à la technique!

Imaginez-vous tricotant des côtes 1/1 classiques: 1 maille endroit, 1 maille envers, etc. Eh bien la côte perlée se tricote de la même façon, avec une petite variante qui ne concerne que le tricotage des mailles endroit: pour tricoter les mailles qui se présentent à l’endroit, au lieu de piquer dans la boucle qui se situe sur l’aiguille, on pique dans celle qui se situe dessous, c’est une maille double.

Rien de mieux qu’une petite vidéo pour expliquer:

 

Avant de vous lancer dans une improvisation en côtes perlées, ne zappez surtout pas l’étape échantillon!

Dans un prochain article, je vous expliquerai comment obtenir ce même point en tricotant en rond.

30 réponses
  1. dzou
    dzou dit :

    Merci pour la technique!!
    Je débute tout juste le tricot et je crois que j’ai appris le tricot en côte perlé autrement (au début on tricote une maille à l’endroit et la maille suivante on la fait juste passer sur l’aiguille droite en rajoutant le fil de la pelote qu’on a fait passer devant.. et on recommence; au rang trois (si on considère le montage des mailles comme le premier rang), du coup on tricote une fois les deux fils qui forment un x ensemble, et la maille tricotée au rang précédent on la fait juste passer sur l’aiguille droite en rajoutant le fil de la pelote).
    Je ne sais pas si c’est très clair… 🙁
    Mais ce que je voulais savoir c’est: comment finit on??? Une fois qu’on a la longueur désirée, c’est quoi la technique???
    Merci en tout cas!!!
    et bon week end!

    Répondre
    • Véro
      Véro dit :

      En fait il existe plusieurs techniques qui permettent d’arriver au même résultat, en l’occurence une maille insérée 2 rangs plus bas (au lieu d’1 rang pour les points de base). On trouve beaucoup de descriptions différentes des côtes perlées, et des côtes anglaises aussi qui y sont apparentées. Il faut tester et choisir celle qui semble la plus simple pour soi-même.
      Ici j’ai décrit un point totalement réversible, identique sur l’endroit et sur l’envers. On peut aussi tricoter des mailles doubles uniquement sur l’endroit ou sur l’envers, pour obtenir d’un côté des côtes perlées, de l’autre des côtes anglaises.
      Pour rabattre il n’y a pas d’astuce particulière: on tricote normalement chaque maille comme elle doit l’être, et on passe à chaque fois l’avant-dernière maille tricotée pardessus la dernière, ce qui forme une petite chaînette.

      Répondre
  2. Gaudin
    Gaudin dit :

    Merci pour la démo. Je souhaite reproduire cette echarpe en côte perlée seulement je ne sais pas comment m’y prendre pour entamer chaque rang. Si je termine en jersey endroit, dois-je reprendre en jersey envers ou vis versa ? Suis un peu perdue… Merci pour vos précieux conseils…

    Répondre
  3. Véro
    Véro dit :

    Chaque rang se termine par: « 1 maille envers, 1 maille glissée à l’endroit ». Le suivant commence par: « 1 maille endroit, 1 maille double à l’endroit ». Tous les rangs, pairs et impairs, se tricotent exactement de la même façon, à partir du 3ème rang.
    Si vous suivez pas à pas les explications de la vidéo (avec le nombre de mailles corect pour avoir la largeur désirée) et que vous continuez ainsi sur 1m20 ou plus, vous aurez votre écharpe!
    Bon tricot!

    Répondre
  4. Carine
    Carine dit :

    Bonjour

    Merci pour ces explications. J’ai commencé l’écharpe mais j’ai fait une petite erreur et je ne m’en sors pas pour détricoter les mailles doubles. Y a-t-il une astuce ?

    Répondre
    • Véro
      Véro dit :

      Aïe aïe aïe! Lorsqu’on se trompe avec ce point, c’est galère pour s’y retrouver. Je n’ai pas de truc miracle. Je détricote maille par maille en récupérant au fur et à mesure chaque maille détricotée sur l’autre aiguille, jusqu’à parvenir à la zone sans erreur. Après, tout dépend de l’erreur.
      Bon courage.

      Répondre
      • Carine
        Carine dit :

        Bon j’ai fini par m’en sortir en re-tricotant un échantillon en changeant de couleur de fil à chaque rang pour bien voir la construction de la maille

        Répondre
  5. berthelot
    berthelot dit :

    Etonnante manière de monter des mailles !!! Et je recherchais une vraie tuto de la maille perlée car mes souvenirs étaient flous… J’ai retrouvé dans un bouquin ; premier rang = tout à l’endroit, deuxième rang = 1 maille envers, une maille double à l’endroit. Tjrs répéter ces deux rangs 🙂

    Répondre
    • Véro
      Véro dit :

      Très longtemps j’ai monté les mailles de la même façon, avec la méthode « long tail cast on ». Mais je trouvais que ce n’était pas très joli.
      Aujourd’hui je préfère le montage provisoire avec montage tubulaire dans la foulée (côtes 1/1 ou 2/2), ou pour y revenir à la fin et rabattre avec un grand choix de techniques, ou encore pour finir en grafting. J’ai prévu quelques tutos sur le sujet.
      Sinon, j’aime bien cette méthode ultra simple, qui présente l’avantage d’être peu visible.

      Pour les côtes perlées, j’ai un très vieux bouquin qui donne 3 façons de les tricoter… Les côtes anglaises sont quasiment pareil. La nomenclature n’est pas claire, au moins en français. Les anglosaxons ont tout regroupé sous la terminologie « brioche stitch », avec des variantes.
      Certaines méthodes préconisent des mailles doubles, d’autres des mailles glissées avec jetés. Dans tous les cas, le principe est de tricoter les mailles endroits sur 2 rangs, parfois seulement sur l’endroit ou l’envers du travail (la technique dont vous parlez), parfois sur l’endroit et sur l’envers.
      De quoi en perdre son latin…

      Répondre
  6. Bethybzh
    Bethybzh dit :

    Un grand merci !! j’étais très perplexe en regardant ce que je faisait ! c’était bizarre ! et là, l’idée de venir voir si une vidéo en parlait ! me voilà sauvée – j’ai détricoté et je recommence (je n’avais fait que 4 rangs heureusement !!) merci merci

    Répondre
  7. Tina
    Tina dit :

    Bonjour,
    Merci pour ces explications et cette vidéo à laquelle je vais adhérer ++++
    Je veux faire une écharpe bien chaude à ma fille. Il me la faut pour le 21 janvier !!! Débutante, j’ai démarré à l’essai avec une laine standard au point mousse a mais bof bof, c’est pas joli ça fait trop enfantin. Et puis l’idée d’aller fouiller des conseils sur internet et je suis tombée sur votre site, merci ! Grâce à vous, je vais la redéfaire et essayer le point en cotes perlées. Mais quelle épaisseur de laine est nécessaire svp.
    Merci pour votre réponse .
    Tina

    Répondre
    • Véro
      Véro dit :

      Une laine qui se tricote avec des aiguilles entre 4 et 6 cm convient bien. Plus fin, c’est très long (c’est un point qui monte moins vite que le point mousse), et plus gros, le résultat est un peu trop épais à mon avis pour une écharpe.
      Bon courage! En tricotant 10 cm par jour, vous serez même un peu en avance!

      Répondre
      • Tina
        Tina dit :

        Bonjour,
        Grâce à vos bons conseils, j’ai acheté un fil se tricotant à l’aiguille 5. Je suis allée assez rapidement en effet, sauf que j’ai beuggué avec deux mailles qui ont glissé. Grande déception surtout que la le 22 approche. Me revoilà partie pour recommencer. Je me disais bien qu’il devait bien y avoir une astuce pour raccorder deux bout de laine au changement de pelote car le noeud que j’ai fait n’est pas joli. Heureusement que je suis revenue chez vous et là je viens de tester votre astuce de raccordement des bouts de laine. GENIAL JE N AURAI PLUS JAMAIS DE NOEUD DANS MES TRICOTS DORENAVANT. MERCI
        Tina

        Répondre
  8. Solène
    Solène dit :

    Bonjour,
    Je me remets au tricot et n’ai jamais été une « pro » du tricot, mais j’aime bien les défis. et puis maintenant avec tous les sites, blogs, et très belles vidéos comme les vôtres, ya plus qu’à…

    Après deux snoods, tricotés à plat, pour mes petits-enfants, j’ai envie de me lancer dans des bonnets assortis en côtes perlées (je pense avoir compris vos explications) mais je voudrais les tricoter sur des aiguilles circulaires. Vous annonciez un article à la fin du tuto, l’avez-vous publié ? je ne l’ai pas trouvé…
    Je suppose qu’il faut toujours tricoter comme si on était sur l’endroit de l’ouvrage, ou je me trompe ?

    Merci par avance de votre réponse si vous pouviez éclairer ma lanterne.

    Solène

    Répondre
  9. Juliette
    Juliette dit :

    Bonjour , je suis entrain de me lancer dans un pull et je cherche absolument à tricoter mon col roulé en côtés perlées sur du circulaire . Après quelques test j’avoue que je galère un peu et tricoter un « mini échantillon gagne temps » en tubulaire est impossible , si vous avez une astuce … ? Merci merci !!!

    Répondre
  10. lanadaz
    lanadaz dit :

    Ce point ressemble plus aux côtes anglaises qu’aux côtes perlées. Les côtes perlées sont plus épaisses il me semble et larges également.

    Répondre
    • Véro
      Véro dit :

      La nomenclature des points n’est pas toujours claires.
      Moi aussi j’appelais ce point côtes anglaises jusqu’à ce que je le retrouve dans un vieux catalogue de points sous le nom de côtes perlées.
      Il y a aussi ceux qui parlent de côtes perlées (ou anglaises) lorsque les mailles endroit sont doubles que d’un seul côté. Et puis il y a une autre technique qui consiste à tricoter dans la maille du rang précédent au lieu de glisser une maille et de la tricoter avec le jeté…
      De quoi en perdre son latin!

      Répondre
  11. morel edith
    morel edith dit :

    bon je ne comprends pasonme dit 1 maille lisiere jour 3 mailles endroit 1 maille endroit piquer sous six mailles en dessous 5mailes edroit repeter

    Répondre
  12. aerynesun
    aerynesun dit :

    Bonjour
    Merci pour toutes vos vidéos .Je me posais une question mais j’ai trouvé en lisant vos réponses aux commentaires .C’est vrai qu’il y a de quoi s’y perdre , différents noms , déférentes méthodes pour obtenir le point , l’essentiel c’est de réussir .
    Bon dimanche et bonne continuation .

    Répondre

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] vous ai déjà parlé des côtes perlées, les anglo-saxons les appellent brioche stitch, ou fisherman rib. Il s’agit dans tous les […]

  2. […] sur jersey. Vidéos d'initiation DROPS. [vidéo] Comment changer de pelote sans faire de noeud? Tricoter en côtes perlées. Phildar – Assembler et coudre les […]

  3. […] Tricoter en côtes perlées […]

  4. […] sont un point qui convient parfaitement à ce type d’ouvrage. La technique est expliquée ici en vidéo. En gros, ce sont des côtes 1/1 pour lesquelles on tricote toutes les mailles endroit en […]

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *