torsades tricotLes torsades donnent tout de suite beaucoup d’effet à un ouvrage en tricot. Elles constituent l’essentiel du style irlandais.

Beaucoup d’effet, sans trop d’effort. Les torsades se tricotent sur une base de point de côtes plus ou moins larges. La technique est simple, le seul inconvénient est qu’elles nécessitent un petit bidouillage tous les 6 à 12 rangs qui »casse » le rythme de la tricoteuse, comme vous pourrez vous en rendre compte en visionnant la vidéo. Tricoter un pull en torsades prend beaucoup plus de temps que tricoter un pull en jersey. Mais le résultat en vaut la peine.

La bande verticale de jersey endroit sur laquelle on décide de faire une torsade doit avoir un nombre de mailles pair. Dans cet exemple, j’ai choisi de tricoter des torsades sur des bandes de 6 mailles.

Un petit accessoire est indispensable: l’aiguille à torsade. C’est une aiguille courte à deux pointes, tordue en son milieu pour retenir temporairement les mailles. La moitié des mailles de la bande est chargée sur cette aiguille, l’aiguille est positionnée devant ou derrière le travail selon que l’on souhaite une torsade croisée à gauche ou à droite. On tricote d’abord les mailles de l’aiguille principale, puis celles de l’aiguille à torsade.

Mieux qu’un long discours, voici une petite vidéo qui explique la technique des torsades. Lire la suite

snood facileCe modèle est l’un de mes préférés: encore un snood facile à tricoter, et d’une douceur extrême. Et rouge par-dessus le marché, ce qui ne gâche rien.

Deux qualités de fil, toutes deux de chez Phildar: Phil Douce pour les rayures en jersey envers, et Partner 6 pour celles en jersey endroit, 2 pelotes de chaque. Les fils sont tricotés en double.

Monter 100 mailles en Phil Douce aux aiguilles circulaires n°4 (comme expliqué ici) et tricoter en rond, en jersey envers, pendant 4 rangs.

Lorsque ces 4 rangs sont terminés, laisser le fil Phil Douce et tricoter 1 rang en Partner 6 en jersey endroit. Lire la suite

snood facile Encore un snood facile à tricoter pour se préparer aux grands froids de l’hiver prochain.

Pour moins de 6 euros, vous pourrez vous garantir une bonne protection thermique, réalisable en quelques heures sans se prendre la tête, et esthétique de surcroît. Bref, c’est un snood parfait à tricoter dans l’urgence, et génial comme modèle pour débuter dans l’art du tricotage.

En effet, j’ai adopté une grosse laine plutôt bon marché: 2 pelotes de 100 g de la qualité Alaska, de chez Katia, que j’ai tricoté avec du numéro 6. Le mot « laine » est inapproprié, d’ailleurs, puisqu’il s’agit d’un fil 100% acrylique.

Ursula, l’un de mes mannequins fétiches, vous montre qu’il peut être porté soit en double autour du cou, ou bien couvrir également la tête. Bientôt je vous parlerai d’Ursula, qui me rend bien service grâce à ses mensurations parfaitement identiques aux miennes. Lire la suite

fausses cotes anglaisesComment faire?

Rien de bien compliqué, encore une fois il suffit de savoir tricoter des mailles à l’endroit et des mailles à l’envers. Et de savoir compter jusqu’à 3.

Ce point se tricote sur un nombre de mailles multiple de 4, plus 3. Dans l’exemple de la vidéo à la fin de l’article, j’ai monté

4 x 4 + 3 = 19 mailles. Lire la suite

snood cotesPour ce snood en cotes, j’ai utilisé le fil Nuuk de chez Katia (250 g, soit 5 pelotes).

Monter 120 mailles sur une aiguille circulaire n°6, avec ma méthode favorite.

Puis garder l’aiguille à droite, faire coulisser les mailles sur toute la longueur du cable et de l’autre aiguille dans le prolongement. Cette aiguille devient l’aiguille gauche.

Tricoter en côtes 1/1 (voir la technique en vidéo ici). Lire la suite